Recherche du mot clé « changement climatique » (57 résultats)


Ce titre aurait pu être une métaphore, mais il doit aujourd'hui être considéré au sens littéral, et si ce qui suit reste encore hypothétique, le simple fait qu'il soit réellement envisagé en haut lieu ne peut que nous alarmer sur les décisions à venir.

Avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que si par le passé il m'était arrivé d'aborder le délicat sujet des « chemtrail », j'ai depuis le temps pris mes distances avec ces théories. De nombreux arguments des partisans ayant été démontés en règle, tout comme des images manipulées « d'avions porteurs/diffuseurs », et face au manque de nouveaux éléments crédibles, j'ai choisi de me désolidariser de cette cause.


Mais cela n'invalide pas pour autant le principe de géo-ingénierie et les tentatives de régulation météorologiques ou climat...


Impossible d'échapper au matraquage médiatique quasi-unanime en cours, la cause semble être entendue et acquise pour notre nouveau, beau, jeune et fringuant président de la république, les superlatifs ne manquent pas pour désigner Emmanuel Macron, ce nouveau défenseur de la planète qui s'offre au passage le luxe de fustiger son homologue américain sur son retrait de l'Accord de Paris sur le climat. Affront ultime, notre macrovingien le fait en usant la langue de Shakespeare dans un « Make our planet great again », détournant ainsi un slogan de campagne de Donald Trump : « Make America Great Again » (qui lui-même l'avait repris à Ronald Reagan).

On s'étonne et s'indigne du choix d'un Trump qui avait pourtant dès les débuts affiché son climato-scepticisme, et qui applique donc ici une de s...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...


L'accord de libre échange euro-canadien Ceta fait encore parler de lui. Après les rebondissements liés au refus Wallon de courte durée, suivi de la signature Belge, puis récemment de la pression d'une partie des eurodéputés qui a permis de retarder le vote du parlement européen au début de l'année 2017, une tribune publiée ce lundi 28 novembre révèle que 455 organisations et collectifs européens et canadiens appellent leurs élus à voter contre l'accord de libre-échange Union-Européenne-Canada.

Précédemment, une partie des eurodéputés demandaient la saisine de la cour européenne de justice avant toute application du traité, mais sans surprise, cette résolution a été rejetée le 23 novembre. Il faut savoir que le Ceta, signé aujourd'hui (30 octobre), doit désormais être ratifié par les pa...


Il m'arrive souvent de lire des commentaires peu éclairés concernant Hillary Clinton et sa possible venue au pouvoir pour les prochaines élections présidentielles américaines, et je dois dire que ce n'est pas rassurant pour l'avenir.

Il faut dire que les moyens mis en jeu par les nombreux médias atlantistes sont énormes, et les enjeux tout autant puisqu'il s'agit de continuer la politique interventionniste mise en place de longue date, et qui profite si bien au cartel de vente d'armes. Le fait qu'Hillary soit soutenue et financée par les familles Rothschild et Rockefeller, tout comme celle des Saoud ou encore George Soros, ne laisse que peu de place au doute...

Il est donc tout à fait logique que la représentante démocrate ait les faveurs des médias mainstream qui s'efforcent de dissi...