Recherche du mot clé « cercle polaire » (3 résultats)

Le premier inventaire des déchets nucléaires dans le Grand Nord dresse un tableau inquiétant des contaminations terrestres et marines de la région. Effectué par l'association de protection de l'environnement Robin des Bois, cet inventaire concerne quelques 90 sites contaminés par la radioactivité issue des activités industrielles et militaires, dont 50 en Russie, 25 en Norvège ou encore 8 sites en Alaska, peut on lire dans un article précédant la publication prochaine de l'inventaire des sites.
 
Les soviétiques ont procédé à 138 essais nucléaires entre 1954 et 1990 près de l'archipel russe de Nouvelle-Zemble (Novaia Zemlia), y faisant notamment exploser la bombe à hydrogène la plus puissante de l'histoire. A l'héritage nucléaire de la guerre froide, s'ajoute le stockage et le confinement...

Trois navigateurs qui viennent de réussir la première traversée à la voile de la route la plus septentrionale du Passage du Nord-Ouest ont constaté une absence de glace inédite dans cette région arctique, a indiqué à l'AFP leur correspondant à Montréal.
 
Le voilier suédois de 9,4 mètres (31 pieds) Belzebub II est passé par le détroit de McClure, soit la route la plus loin au nord, a précisé Bernard Peissel, père d'un des trois explorateurs, Nicolas Peissel, Canadien, et oncle d'un autre, Morgan Peissel, Américain. Le troisième est le Suédois Edvin Buregren, propriétaire du bateau, 35 ans.
 
La découverte la plus surprenante qu'ils aient faite a été l'absence de glace entre la sortie du détroit de McClure, à près de 900 km au nord du cercle polaire, et Barrow, la ville américaine la plus se...

Après l'éclatement du filament magnétique survenu le 31 août (1), comme prévu, un orage géomagnétique est venu perturber notre magnétosphère. Malgré le fait que l'éruption solaire soit de force moyenne (classe C8), cet orage magnétique continue de sévir deux jours après son arrivée !
 
La puissance de cet orage est sur la pente descendante, l'alerte est donc levée, nous nous en tirons bien pour cette fois, mais gageons que l'activité solaire en hausse ainsi que celle de ses tâches solaires (la tache solaire AR1560 a plus que quadruplé en taille depuis le 30 août...) nous réserve encore de nouvelles sueurs « froides » !
 
Un orage magnétique persistant
 
Le champ magnétique polaire de la Terre reste orageux et instable, deux jours après l'impact de la CME (éjection de masse coronale - wiki) du...