Recherche du mot clé « centre de recherche » (21 résultats)

Les sombres desseins réservés à la planète et ses habitants prennent forme un peu plus chaque jour en même temps que leur dissimulation s'efface, laissant entrevoir un futur n'ayant rien à envier à un roman de George Orwell, Ray Bradbury ou Aldous Huxley.

C'est bien d'une domination totalitaire et absolue dont il est question, et pour y parvenir en respectant les règles du jeu du système mis en place, seuls comptent l'accaparement et la possession de ressources vitales et matières premières. L'accaparement par la force et les guerres, la possession par une monnaie qui n'a de valeur réelle que celle du papier sur lequel elle est inscrite.

La plupart de ce qui compose votre quotidien n'est qu'un élément d'une façade, destinée à vous dissimuler la prison dans laquelle on vous impose de s...


La consommation massive de boissons sucrées est largement reconnue comme l’une des causes de l’épidémie d’obésité et de diabète (entre autres) qui frappe les pays occidentaux dont la France, mais les géants des sodas semblent avoir trouvé la parade : Financer/corrompre (rayer la mention inutile) des institutions publiques pour les inciter à « répandre la bonne parole ».

Heureusement, l’association Foodwatch veille au grain et rend publique la liste des associations et institutions publiques hexagonales qui ont bénéficié des largesses de Coca-Cola France. Pour l’association, ces financements (7 millions d’euros au total) « sont savamment employés à brouiller le débat », en vantant les bienfaits des boissons light ou édulcorées comme substitut aux sodas traditionnels, alors qu’elles sont p...

Le business de la santé est un marché juteux que contrôle depuis longtemps les lobbys pharmaceutiques (big pharma), sans la moindre humanité, et au mépris de toute déontologie. Le maître mot est le profit, et ne tolère aucune considération pour la détresse humaine ni même la souffrance. Parmi les nombreux domaines ou sévit la corruption, il en est un qui m'affecte plus que les autres, et ce pour des raisons personnelles : Le cancer.
 
Fléau contemporain crée par la civilisation moderne, et volontairement entretenue pour engraisser les groupes pharmaceutiques, alors que des remèdes efficaces existent mais sont ignominieusement ignorés de ces mêmes institutions à cause du manque de bénéfices que ces solutions entraineraient... Merci à Jérémy Anso pour mettre en lumière de nouvelles preuves ...

Depuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur - qui pourrait être un prélude à une catastrophe nucléaire - est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA).
 
Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176.000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l'Américium et du Plutonium, issus d'activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d'origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s'est échappée et s'échappe encore...

« Les étoiles de mer, prédateurs clés nécessaire à l'équilibre de leur écosystème, meurent par millions depuis l'été 2013 sur la côte ouest des Etats-Unis »... Nous dit on. Sauf que dans une publication récente, un rapport d'experts indépendants a conclu que « le rayonnement est désormais 14 fois plus élevé que la normale sur la côte ouest des Etats unis », affirmant cependant que « cela n'est pas causé par la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi », sans toutefois parvenir à préciser la cause possible de cette hausse de la radioactivité ambiante...
 
Et maintenant, devant cette mortalité aussi inhabituelle qu'inquiétante d'étoiles de mer sur cette même cote ouest, on nous parle d'hécatombe « mystérieuse », ajoutant que « les scientifiques n'ont toujours aucune...