Recherche du mot clé « centrale nucléaire miniature » (1 résultat)

Julien S., 24 ans, vient de terminer la fabrication artisanale d'un réacteur nucléaire à fusion « froide » (à température ambiante) pour produire de l'énergie. Il veut, maintenant, convaincre la communauté scientifique.
 
C'est en glanant des informations sur le Web que Julien S., 24 ans, s'est formé à la fusion froide. À savoir une branche de la recherche nucléaire négligée par la communauté scientifique qui n'y voit que charlatanerie. Principe : obliger deux noyaux atomiques à fusionner à température ambiante plutôt qu'à 150.000.000°C (à l'instar des expériences pratiquées à Cadarache dans le cadre du projet ITER).

Le tout dans le but de produire une gigantesque énergie avec une faible quantité d'électricité en entrée... « Demain, on rase gratis », ironise un chercheur du CNRS spéciali...