Recherche du mot clé « censure privée » (1 résultat)

Le 20 janvier l'État tentera de contraindre les hébergeurs internet à développer des mesures de censure privée inacceptables dans un État de droit. La Quadrature du Net appelle à l'action !
 
Ce 20 janvier, l'Assemblée nationale se prononcera en première lecture sur le projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes. En l'état, l'adoption de son article 17 étendrait les obligations de signalement de contenus pesant sur les hébergeurs, les encourageant ainsi à développer des mesures de censure privée inacceptables dans un État de droit. La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, appelle les députés à supprimer cet article et invite les citoyens à contacter leurs élus à l'aide du PiPhone et à leur faire part de leurs inquiétudes...