Recherche du mot clé « catastrophe nucléaire » (13 résultats)


Les séismes importants seraient plus probables en période de Pleine Lune ou de Nouvelle Lune. C'est une corrélation que des chercheurs japonais viennent de mettre en évidence, impliquant que les forces de marées générées par notre satellite pourraient augmenter la puissance des tremblements de Terre.

L'équipe de l'Ide laboratory basé à l'Université de Tokyo a utilisé plusieurs relevés sismiques couvrant le Japon, la Californie, et le reste du globe pour ses analyses, et a pu démontrer que sur plus de 10 000 tremblements de terre de magnitude supérieure à 5,5, ceux ayant eu lieu durant une période proche de la pleine ou nouvelle Lune ont de plus fortes probabilités d'atteindre une magnitude supérieure à 8.

Renforçant cette découverte, il a été observé que les trois grands séismes les p...

Si la catastrophe de Tchernobyl est de nos jours connue de tous, au même titre que la révoltante propagande véhiculée par ordre du gouvernement français de l'époque déjà acoquiné avec l'industrie du nucléaire, et ce en totale collaboration avec les médias (comme quoi rien ne change), la plupart d'entre-nous pensent aujourd'hui à tort que les conséquences de ce drame est derrière nous.

La réalité est malheureusement toute autre, et au delà des premières conséquences mesurables quelques temps après la tragédie, il aura fallu plusieurs décennies pour qu’on puisse commencer à mesurer ses effets réels. C'est ce que nous révèle le témoignage de Youri Bandajevsky, le premier scientifique à s'inquiéter et s'impliquer dans l'étudier des effets de cette catastrophe aux terribles retombées.

Merc...

Depuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur - qui pourrait être un prélude à une catastrophe nucléaire - est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA).
 
Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176.000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l'Américium et du Plutonium, issus d'activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d'origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s'est échappée et s'échappe encore...

Des rapports affirment qu'une vingtaine de membres du front armé néonazi Secteur Droit (Pravy sector), a tenté de prendre d'assaut la centrale nucléaire de Zaporizhia, dans la ville de Energodar, située dans la province de Zaporizhia.
 
La voix de la Russie a signalé ces faits dans un article intitulé « Le Secteur Droit tente de saisir la plus grande centrale nucléaire en Ukraine », information reprise par le site rt.com, puis relayée sur le site legrandsoir.info. Si la vue des faits semblent désigner une tentative échouée des néo-nazis au service du pouvoir illégalement en place, la réelle raison de cette action, tout comme sa médiatisation, pourrait être très différente. Tout d'abord, voici ce que dit l'article :
 
Des hommes armés tentent de pénétrer dans la plus grande centrale nucléai...

C'est l'hécatombe parmi les phoques d'Alaska. Les animaux souffrent d'ulcères, perdent leurs poils,... Les scientifiques s'interrogent mais certains évoquent un lien avec la catastrophe nucléaire de Fukushima.
 
C'est le Nome Nugget, le plus ancien journal d'Alaska, qui le rapportait le mois dernier : Gay Sheffield, une scientifique de l'Université d'Alaska qui étudie les effets de la pollution sur la santé de la faune locale a réalisé un macabre bilan. En quelques semaines d'observation, elle a comptabilisé neuf échouages de baleines, 25 échouages de morses, deux de lions de mer et 18 de phoques. Des animaux morts de maladie(s).
 
En cause ? Des déversements de pétrole et autres carburant déversés par des bateaux en sont les causes possibles. Mais aussi sans doute la pollution radioactive ...