Recherche du mot clé « casseurs » (12 résultats)


Alors que la Grande Bretagne vient de quitter l'Union Européenne et que l'idée d'un référendum invitant la France à lui emboîter le pas sont sur toutes les lèvres, voici une autre triste conséquence de l’Europe politique et commerciale : La disparition programmée des agriculteurs !

Parce que c'est bien joli d'aller au supermarché du coin acheter des fruits et légumes à prix bon marché, mais vous achetez pour cela des produits provenants d'autres pays, au détriment des producteurs locaux, ou à défaut, hexagonaux, pour le plus grand bonheur de multinationales qui s'en mettent plein les poches.

Conséquence, nos agriculteurs (et je ne parle pas des usines du type mille vaches) sont obligés de travailler toujours plus et investir dans des machines pour respecter les exigences des grandes surfa...

Dans la rubrique « faits divers » ou assimilé de plusieurs médias officiels, un nouveau copié/collé d'une dépêche AFP passe inaperçu dans le flot des informations du jour, et pourtant...

Cette nouvelle révèle une information de choix pour les habitué(e)s des stratégies mises au grand jour dans le domaine de la géopolitique, et plus particulièrement dans le contexte de coups d'état et autres révolutions colorées pilotées en outre-atlantique.

On nous annonce ici qu'un Américain a été mis en examen pour des faits graves dans l'affaire de la voiture de police incendiée, incident survenu lors de la manifestation contre la « haine anti-flic », et dont la vidéo a fait le tour du web. Cependant, cela ne semble troubler personne qu'un Américain qui serait arrivé très récemment en France (selon ses...

Nous en sommes arrivés à un point charnière, une apogée des mouvements de contestation de cette Loi travail que veut nous imposer à tout prix Bruxelles par le biais des marionnettes néo-libérales au pouvoir. Cette nouvelle étape culminante de la grogne populaire pourrait être selon certains le résultat d'un plan soigneusement étudié, mais de nombreux signes attestent cependant du contraire.

A commencer par la non anticipation des blocages des dépôts pétroliers et autres centre nerveux de l'économie, aux récentes et pitoyables tentatives de communication, ou plutôt de propagande, mettant en cause l'abominable syndicat de la CGT qui « prend en otage les français », soit disant dans le seul intérêt de soigner sa cote de popularité... Non, sérieux les gars, c'est vraiment insulter l'intell...


Loi impopulaire par excellence, d'autant plus après un passage en force par le biais d'un 49.3 totalement anti-démocratique, la Loi travail - ou Loi El Khomri - n'en finit plus d'alimenter l'indignation et des mouvements opposés de plus en plus forts.

Comme je l'ai relayé hier sur la page Facebook du Veilleur, des blocages significatifs ont déjà commencé et généré des perturbations, comme au Havre ou des pénuries de carburants ont été constatées dans certaines stations services, alors que les précieux liquides ont d'ores et déjà été réquisitionnés par et pour les services de police.

La publication ci-dessous de Charles Sannat résume bien la situation, au détail près que parmi les syndicats « bloqueurs », tous ne demandent pas le retrait total de la loi, mais en évoquent seulement certains...


Possibilité évoquée dès les débuts de l'affaire, l'éventualité de l'utilisation (encore) du 49.3 pour le passage en force de la Loi travail est de nouveau d'actualité, même si comme le dit Herr Wallz, le recours au 49.3 « n'est pas un choix que nous privilégions ».

Donc, pour faire simple, nous devons en déduire qu'en cas de minorité à l'issue des votes, les lambeaux restants d'une illusion démocratique seront une nouvelle fois piétinés. Autre scénario, sachant que le vote final se fera le 17 mai, la loi est alors rejetée, puis rapidement des amendements sont modifiés, puis la loi est finalement représentée et acceptée pendant que... vous êtes en vacances.

Cette hypothèse permet de plus au gouvernement de pouvoir déjouer les risques de fortes manifestations à un moment ou les tensions...