Recherche du mot clé « carnet de santé » (2 résultats)


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...


C'était à prévoir, et l'on peut même s'étonner que cette mesure n'ait pas été initiée plus tôt quand on est coutumier de la politique vaccinale des géants de l'industrie pharmaceutique, et de son entêtement à vouloir à tout prix faire bénéficier l'ensemble des habitants de la planète des « bienfaits » de leurs vaccins.

Je n'ai pas encore tous les éléments en main pour en juger, mais au vu de cette information relayée par le quotidien sciences et avenir, tout porte à croire que nous allons assister à un fichage vaccinal, et qu'il sera de plus en plus difficile aux familles ou individus réticents à ces pratiques de passer au travers des mailles du filet.

En effet, il est question ici d'une expérimentation consistant à remplacer le carnet de santé papier par son homologue électronique, exclu...