Recherche du mot clé « carburant synthétique » (2 résultats)

Ce qu'on ne vous dira pas non plus sur Hitler et la seconde guerre mondiale : Hitler a été financé par Wall Street dès le départ. L'historien Antony Sutton a étudié et parfaitement documenté les transferts d'argent des banques américaines vers des banques tampons dans son livre « Wall Street et la montée en puissance d'Hitler », et que des fonds ont transité sur le compte personnel d'Himmler jusqu'en 1944.
 
Que des gens comme Henry Ford, mentionné par Collon dans l'article que nous reproduisons ci-dessous était un grand sympathisant des nazis, qu'il fut décoré d'un des plus hauts ordres du IIIème Reich pour son soutien. Que la Standard Oil des Rockefeller, aujourd'hui Exxon-Mobil qui fait de la politique mondialement surtout au travers de son état privé qu'est le Qatar, a fourni à l'armé...

L'annonce défraie la chronique : l'US Navy aurait mis au point un procédé pour former du kérosène à partir de l'eau de mer. Elle viserait ainsi à produire elle-même de quoi approvisionner les avions sur les porte-avions.
 
L'idée n'est pas nouvelle en soi. Il s'agit d'extraire le monoxyde et le dioxyde de carbone et l'hydrogène, puis de les recombiner pour en faire un carburant de synthèse proche du kérosène. Les allemands ont produit leur propre kérosène durant la deuxième guerre mondiale à partir de charbon et de gaz.
 
Mais pourquoi l'eau de mer ? Parce qu'elle contient du carbone dilué. Or le carbone est indispensable à tous les carburants nécessaires aux moteurs thermiques. Il doit en effet bruler ou exploser pour déclencher être transformer en force mécanique. L'eau de mer ne contient...