Recherche du mot clé « capécitabine » (1 résultat)

La fiabilité des empreintes digitales est remise en cause. Le Pacific Standard consacre une longue enquête aux empreintes digitales (lien) : doivent-elles vraiment être reconnues comme preuves lors d'un procès ?
 
Puisque deux traces digitales ne peuvent pas être complètement identiques, il est difficile d'accuser quelqu'un sur cette seule preuve. Jennifer Mnook, professeur à l'université de Californie de Los Angeles (UCLA), regrette que « ceux qui analysent les empreintes digitales témoignent en parlant de certitude absolue ».
 
David Kay, de l'école de droit de l'université de Penn State indique quant à lui : « Il est temps que les criminalistes fournissent des témoignages plus défendables scientifiquement et plus acceptables légalement. »
 
Au Minnesota, des avocats remettent en cause (lie...