Recherche du mot clé « côtes japonaises » (4 résultats)

Les failles qui traversent le plancher océanique seraient capables de faire transiter l'eau des océans vers les profondeurs de la Terre dans des quantités plus importantes que ce qui était supposé jusqu'ici.
 
De grandes quantités d'eau seraient-elles stockées dans les profondeurs de la Terre ? C'est en tout cas la conviction d'une équipe de sismologues britanniques de l'Université de Liverpool. Une thèse qui s'appuie sur des mesures effectuées par leurs soins dans le sous-sol océanique, dont les résultats ont été publiés le 10 janvier 2014 dans la revue Geology.
 
Selon ces travaux, les failles qui traversent les plaques océaniques seraient capables de transporter de très grandes quantités d'eau en direction du manteau terrestre supérieur (situé sous la croûte terrestre, le manteau terrest...

En février 2013, la région des îles Salomon ont vu naitre un violent essaim sismique à proximité des îles Santa cruz, avec des tremblements de terre atteignant une magnitude de 8.0 sur l'échelle de Reichter. Ces manifestations ont durés de nombreux jours ou s'en étaient suivis un nombre impressionant de violentes répliques, atteignant même les côtes Japonaises et répercutant de fortes secousses jusqu'au Kamchatka.
 
Si ces évènements n'ont une fois de plus pas défrayé la chronique chez les médias officiels, il apparaissait évident qu'il n'était pas ici question d'une manifestation naturelle sans gravité, bien qu'impressionante, mais d'un effet provoqué par de bien plus grandes forces : un changement radical est en train de s'opérer au niveau des plaques tectoniques, ce qu'explique la suit...

Un niveau record de radioactivité a été détecté sur des lottes au large des côtes japonaises (nord-est) à hauteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi accidentée, a indiqué mardi l'opérateur Tokyo Electric Power Co (TEPCO).
 
Les poissons pêchés le 1er août, à 20 km de distance de la centrale nucléaire, puis soumis à des tests scientifiques ont révélé un niveau de 25.800 becquerels de caesium par kg, a annoncé TEPCO, soit un niveau 258 fois plus élevé que la limite fixée par le gouvernement dans l'alimentation. Le précédent record de radioactivité, soit 18.700 becquerels de caesium par kg, avait été enregistré à l'occasion de mesures pratiquées sur des saumons au large de Fukushima, selon l'Agence nationale des Pêcheries.
 
TEPCO estime que les lottes ont dû se nourrir dans les zon...

Le dimanche 20 mai 2012, huit seismes de magnitudes importantes ont eu lieu au large des côtes Japonaises. Pour rappel, des évènements similaires se sont déroulés en 2011, peu de temps avant le seisme de magnitude 9.0 qui a généré un tsunami dévastateur ainsi que la catastrophe de la centrale nucléaire tristement connue de Fukushima au Japon.

Il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, mais la crainte d'un nouveau seisme de forte amplitude et des dégats qu'il pourrait occasionner à la centrale de Fukushima, qui est déjà dans un état préoccupant, est très présent et justifié.

Une carte indiquant ces différents évènements sismiques est présente (lien).

Les seismes du 20/05/2011 en détails :
 
 • Magnitude 4,6 , profondeur: 17 km 20/5/2012 21:54
 • Magnitude 5,0 , profondeur: 10 ...