Recherche du mot clé « bombe nucléaire » (15 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...

J'ai hésité à relayer cette information qui date du début du mois de février, mais au vu de la situation géopolitique et stratégique qui s'envenime actuellement en Ukraine et en Crimée, les relations déjà tendues entre la Russie et les Etats unis pourrait elle réellement dégénérer, ou est-ce une tentative désespérée d'intimidation des usa face à « l'ours » russe ?
 
L'affaire n'ayant pas été médiatisée, cela ressemble peu à un « message d'avertissement », il nous reste donc deux options : Une coïncidence, ou une préparation au pire, c'est à dire la crainte d'un affrontement entre les deux super puissances américaines et russes ! Quoiqu'il en soit, cette information est passée inaperçu malgré l'atteinte indiscutable portée au traité de non-prolifération nucléaire, traité international conc...

La découverte provient de l'Observatoire d'astrophysique de Crimée en Ukraine, et a été confirmée par cinq groupes d'astronomie supplémentaires, y compris en Italie, Espagne, le Royaume-Uni et de la République Sibérienne de Bouriatie en Russie.
 
Bon, ne stressez pas trop, car notre chère agence officielle de la NASA a dit que les chances d'un impact sont seulement de 1 sur 63,000, et vous savez aussi bien que moi que la Nasa ne se trompe jamais ni ne nous cache le moindre dossier...
 
Toutefois, l'astéroïde a été classé comme potentiellement dangereux, une étiquette officielle donnée aux corps célestes dont les orbites s'approchent en dessous de 7,5 millions de km de l'orbite de la terre (1,7 millions de km dans le cas présent, avec une note de 1 sur 10 sur l'échelle de Turin). Le veilleur...

Des consommateurs meurent aujourd'hui en partie parce qu'ils continuent de manger des aliments morts tués par les fours à micro-ondes. Ils prennent un morceau parfaitement sain, chargé de vitamines et d'éléments nutritionnels, puis les irradient dans le micro-onde et détruisent presque tout son côté nutritif.

Les humains sont les seuls animaux de la planète à détruire la valeur nutritionnelle de leur nourriture avant de la manger. Tous les autres animaux consomment la nourriture à son état naturel, non transformé, mais les humains courent en fait des risques pour rendre les aliments moins riches au plan nutritionnel avant leur consommation. Pas étonnant qu'ils soient les mammifères affligés de la plus mauvaise santé de la planète...
 
En Russie, les fours à micro-ondes ont été interdits en...