Recherche du mot clé « bombe à retardement » (5 résultats)


Encore une information importante qui ne semble pas préoccuper nos chers médias officiels, et qui pourtant ne devrait pas être occultée car elle indique la présence de déchets radioactifs enterrés non loin de Fort McMurray ou les terribles incendies font des ravages et ne sont toujours pas contrôlés.

Bien que la directrice des communications se veuille rassurante à ce propos, le passé nous a démontré que certaines catastrophes (naturelles ou pas) ont parfois des impacts qui ne sont pas anticipés dans les rapports préventifs de sécurité.

Autre anecdote scandaleuse, des employés d'une société pétrolière au nord de Fort McMurray disent qu'on leur interdit d'évacuer leur lieu de travail, malgré le brasier qui prend de l'ampleur...

Le Veilleur

Les déchets radioactifs de Fort McMurray sont ...

Le risque de catastrophe nucléaire ne s'arrête pas aux centrales elles-même, il persiste bien au delà sous la forme de déchets disséminés de par le monde. Alors que pour Areva qui veut nous faire croire que « tout va bien », évoquant la partie visible de l'iceberg que sont les sites de stockage officiels, nonobstant les dépots dits « sauvages » que certains d'entre vous connaissent déjà, qu'en est-il de la situation réelle ?
 
Pas besoin d'avoir bac +5 pour comprendre que la ressource principale des habitants de cette planète - sans laquelle aucune vie n'existerait - est l'eau. Qu'arriverait-t-il si l'eau du globe était exposée à une irradiation prolongée causée par la détérioration de containers radioactifs au fond des océans ? Je vous laisse juger par vous même de ce qui nous attend dan...

D'aussi loin que l'oeil peut voir, des centaines de milliers de harengs morts recouvrent le sol sur ces images effrayantes prises hier sur les rives d'un lac islandais.
 
On ne connaît toujours pas la cause de cette hécatombe, mais elle vient s'ajouter à celle déjà observée dans la région en Décembre dernier, où une quantité semblable de poissons avaient déjà été retrouvée.
 
Environ 25.000 à 30.000 tonnes, soit une valeur marchande estimée de 19 millions de lires, ont été retrouvées hier à Kolgrafafjorour dans un petit fjord de la partie nord de la péninsule de Snaefellsnes, dans l'ouest de l'Islande, selon le journal local Morgunbladid. Le Biologiste islandais Robert Arnar Stefánsson estime que plus de 7.000 tonnes de hareng ont échoués sur le rivage mais il y en a beaucoup plus au fond ...

Deux émissions de télévisions différentes de la chaine PBS (Public Broadcasting Service) ont décrit récemment l'Islande comme une bombe à retardement qui pourrait exploser cette année.
 
Si vous ne le saviez pas, l'Islande est une île volcanique siégeant sur la rencontre de deux plaques tectoniques. Il y a eu deux éruptions importantes en 2010, une au Fimmvörðuháls qui était seulement de la lave et l'autre qui est mieux connue pour une éruption de poussière nuageuse à Eyjafjallajökull... ce qui a forcé le président islandais à spéculer que la prochaine éruption serait surement le Katla, ce qui aurait des conséquences dévastatrices pour le reste du monde.
 
La section télévision du New York Times nous informe que PBS a diffusé deux émissions différentes qui dépeignent l'Islande comme une bom...

« It's the economy, stupid ! » (C'est l'économie qui importe, idiot !). Cette phrase permit à Bill Clinton de gagner la présidentielle en 92 contre Bush dont le bilan emploi était désastreux.
 
Sous Clinton, le chômage ne cessa de grimper, et l'inégalité aussi. Et aujourd'hui ? Est-ce le président qui décide ? Ou l'économie ? C'est-à-dire d'autres gens - non élus - au-dessus du président. Voici, présentés en textes et dessins, les 10 chiffres clés qui résument la situation économique et sociale des USA. Pour comprendre l'essentiel. Quel que soit le président.
 
1) Salaires - 25% : Depuis 1990, les salaires ont fortement baissé, jusqu'à -25% pour les travailleurs non qualifiés et - 8% sous Obama où même en cumulant 3 ou 4 petits boulots on reste un « working poor » (un travailleur pauvre). B...