Recherche du mot clé « blanchiment d'argent » (3 résultats)


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...

Une personnalité du monde grec des affaires a été inculpé mercredi dans le cadre de l'enquête sur une vaste fraude bancaire au sein de l'ancienne Banque postale hellénique (TT). Dimitris Kontominas a cependant été laissé en liberté contre une caution de cinq millions d'euros.
 
Le patron de la chaîne de télévision privée Alpha et des assurances Interamerican a été inculpé d'« escroquerie » et de « blanchiment d'argent ». Il a été arrêté jeudi dernier et placé en garde à vue à l'hôpital en raison de problèmes de santé. Il est soupçonné d'être impliqué dans une importante affaire de corruption présumée qui ébranle la Grèce depuis la semaine dernière et porte sur des prêts de complaisance présumés accordés sans garantie par les responsables de la Banque postale hellénique.
 
M. Kontominas, 75 ...

Plusieurs banques américaines, dont JPMorgan et Bank of America, sont visées par une enquête menée aux États-Unis sur des circuits de blanchiment d'argent qui auraient pu financer le trafic de drogue ou des activités terroristes, affirme le New York Times samedi.
 
La plus grande banque américaine devient ainsi la dernière cible en date d'une enquête élargie sur la façon dont les banques évitent les transactions liées à l'argent provenant de la drogue ou des pays visés par des sanctions

« Les autorités fédérales et locales enquêtent sur quelques-unes des plus grandes banques américaines qui auraient failli dans leur surveillance de transferts d'argent liquide (...), une faille qui pourrait avoir permis à des trafiquants de drogue et à des terroristes de blanchir de l'argent sale »
, indique...