Recherche du mot clé « big data » (4 résultats)

Depuis les nombreuses révélations de lanceurs d'alerte concernant des réseaux d'espionnage mondial qui ne cessent de s'étendre et se perfectionner, nous constations que les individus ou entités ciblés par ces indiscrétions étaient toujours des adultes. Au vu de l'information qui suit, doit-on en déduire que big brother étend ses activités aux plus jeunes ?

Le sujet concerne ici des poupées connectées, dont non seulement l'accès n'est pas du tout sécurisé et ou aucune amélioration n'a été faite malgré les demandes, et ou l'on apprend que les informations vocales privées des utilisateurs/trices (qui je le rappelle sont des enfants) sont envoyées sur le Big data (serveurs distants) d'une société ayant des contrats avec... l'armée.

A la lecture de ceci, il est normal d'avoir un a priori n...

Je peine à trouver les mots pour décrire mon ressenti face à cette nouvelle information qui fait froid dans le dos, et ce malgré les nombreux signes avant-coureurs et avertissements relayés sur Le Veilleur. Le « fichier général de la population » autrefois mis en place par le gouvernement de Vichy sous l'occupation renaît aujourd'hui de ses cendres.

Ce nouveau fichage de la population décrété par le gouvernement la kommandantur est présenté sous le doux nom de TES (« Titres électroniques sécurisés »), et promet d’être extraordinairement massif car il concernera près de 60 millions de Français (environs 92% de la population), le tout réuni au sein d'un même fichier, ce qui au vu de l'insécurité numérique hexagonale, ne manquera pas d'interpeller les hackers et tous autres types d'escrocs ...


Le concept de vie privée ne sera bientôt plus qu'un terme vide de sens, rendu obsolète dans une société de consommation ou les géants de l'industrie pourront accéder sans vergogne aux moindres recoins de votre vie intime pour conditionner votre existence.

A moins d'être suivi(e) par un médecin pour qui le mot « éthique » possède encore un sens, il en sera fini de la confidentialité de votre état de santé, ou de votre anonymat face aux organismes de recherche. Pire encore, car il est question ici d'autoriser des organismes à but lucratif à vos données personnelles de santé !

Le ministère de la Santé se veut rassurant, puisqu'il annonce qu'un comité scientifique sera en charge d'analyser les demandes d'accès à vos données, et j'imagine bien sûr qu'il ne sera nullement fait mention de l'orig...

Hier, j'évoquais dans l'un des articles du Contrarien Matin la dernière volonté de la banque ING (lien ci-dessous) qui, comme toutes les banques, toujours à la recherche de profits supplémentaires, avait décidé de revendre les informations disponibles concernant les habitudes de ses clients. Je vous l'expliquerai en détail un peu plus bas, mais sachez qu'un banquier sait absolument tout de vous et c'est effrayant !
 
Si les banques se lancent dans ce que l'on appelle l'exploitation du « big data », alors on lira en vous comme dans un livre ouvert, on saura vous localiser, vous cibler, vous faire parvenir les bonnes sollicitations commerciales. Exploiter les données bancaires est le rêve absolu de toutes les entreprises de marketing car ces informations sont capitales.
 
Avant de vous expl...