Recherche du mot clé « bidonville » (4 résultats)

Mardi 8 janvier, en fin d'après midi plusieurs dizaines de policiers font une descente dans un des plus grands squats de roms de l'agglomération lyonnaise à Saint-Fons. Tout y est : tenues anti-émeute, casques, boucliers, flash-ball, grenades lacrymogènes, taser, chiens d'attaque. Pendant une heure, ils vont gazer les habitants et saccager le bidonville pour se venger.
 
Un peu plus tôt dans l'après-midi, selon certains roms, des enfants auraient jeté des cailloux sur une voiture de police qui s'était introduite sur le parking du terrain privé qu'ils occupent. Voici donc nos braves policiers en tenue de guerre bien décidés à en découdre avec les enfants.
 
Les policiers commencent par se retrouver au beau milieu d'un anniversaire. Une petite fille fête ses 3 ans et de nombreux enfants sont ...

On croyait avoir tout vu en ce qui concerne les pratiques policières françaises contre les roms. Et bien non, il va falloir se faire une raison. Après les expulsions et les traques qui ont repris de plus belle avec Hollande et Valls (1). Après les cyclistes verbalisés pour pneus lisses (2). Après les enfants violentés, pourchassés et humiliés par la police (3). Voici le bébé de 12 mois enfermé pendant plus de 4 heures, accusé d'avoir mendié.

Les faits se passent en cette fin d'année 2012. Mirela (4), rom originaire de Roumanie, sollicite la générosité des passants afin qu'ils lui donnent quelques pièces qui lui permettront d'acheter de quoi manger pour elle et son enfant. Sa main gauche est tendue, la paume ouverte vers le ciel, sa main droite tient fermement la poussette de son enfant ...

Les habitants de Lima, mégalopole péruvienne chaotique de huit millions d'habitants ont participé jeudi à une simulation de tremblement de terre pour tenter d'atténuer le spectre d'un désastre annoncé, par manque de préparation. Il faut savoir que la côte péruvienne est située sur la "Ceinture de feu du Pacifique", qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre.
 
"Un tremblement de terre d'une magnitude 8 ou plus pourrait se produire à Lima, faisant plus de 50 000 morts, détruisant des dizaines de milliers d'habitations et causant des dégâts incalculables", explique Susana Villaran, maire de Lima. "Au Pérou, nous ne sommes pas préparés", dit-elle, "l'ampleur d'un désastre peut être considérablement réduite si nous investissons dans la prévention".
 
Le Pérou, sur le littoral Pa...

Les ressources de la planète peuvent nourrir 12 milliards d'humains, mais la spéculation et la mainmise des multinationales sur les matières premières créent une pénurie. Conséquence : chaque être humain qui meurt de faim est assassiné, affirme Jean Ziegler, ancien rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'alimentation. Il dénonce cette « destruction massive » par les marchés financiers. Des mécanismes construits par l'homme, et que l'homme peut renverser.

Entretien avec Jean Ziegler...
 
Craignez-vous que la crise financière amplifie celle de la faim dans le monde ?
 
Jean Ziegler : Tous les cinq secondes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim. Près d'un milliard d'humains sur les 7 milliards que compte la planète souffrent de sous-alimentation. La pyramide des martyrs augmente. ...