Recherche du mot clé « page-7 » (40 résultats)

La ville de Détroit, symbole du capitalisme et de l'industrie automobile, n'est plus que l'ombre d'elle-même. En cinq ans, ses habitants ont subi une brutale décroissance forcée : un taux de chômage exorbitant, un exode urbain sans précédent, des services publics délabrés.
 
Pourtant, derrière les scènes de désolation, une société post-industrielle est en train de naître, grâce à l'expansion d'une agriculture urbaine et à l'émergence de solidarités de quartier. Basta ! a rencontré celles et ceux qui bâtissent une nouvelle cité sur les ruines de la Babylone déchue.
 
Des trottoirs et des parkings vides longent les vastes avenues. Une enfilade de magasins aux rideaux baissés quadrille le centre-ville de Détroit, berceau de l'industrie automobile américaine. Les banderoles « à vendre » et « à...

Le risque de catastrophe nucléaire ne s'arrête pas aux centrales elles-même, il persiste bien au delà sous la forme de déchets disséminés de par le monde. Alors que pour Areva qui veut nous faire croire que « tout va bien », évoquant la partie visible de l'iceberg que sont les sites de stockage officiels, nonobstant les dépots dits « sauvages » que certains d'entre vous connaissent déjà, qu'en est-il de la situation réelle ?
 
Pas besoin d'avoir bac +5 pour comprendre que la ressource principale des habitants de cette planète - sans laquelle aucune vie n'existerait - est l'eau. Qu'arriverait-t-il si l'eau du globe était exposée à une irradiation prolongée causée par la détérioration de containers radioactifs au fond des océans ? Je vous laisse juger par vous même de ce qui nous attend dan...

Nouveau scandale alimentaire : des lasagnes et plats de spaghettis vendus sous la marque Findus au Royaume-Uni contenaient entre 60 et 100 % de viande de cheval, au lieu de boeuf. L'agence sanitaire - l'Agence des standards alimentaires (Food Standards Agency, FSA) - estime qu'il s'agit « très probablement » d'une fraude délibérée ou d'un acte criminel, et non d'une « erreur d'étiquetage » accidentelle comme l'annonce l'entreprise agroalimentaire.

« Nous n'avons pas de preuve qui laisserait penser que cette nourriture présente des risques pour la santé »
, précise la FSA. Des tests sont en cours pour identifier la présence éventuelle de phenylbutazone, un médicament vétérinaire anti-inflammatoire utilisé dans l'élevage équin, interdit à la consommation du fait de risques pour la santé h...

En Europe, 50 % des aliments finissent à la poubelle. Des solutions simples existent pourtant contre le gaspillage alimentaire. A Herstal, en Belgique, les grandes surfaces n'ont désormais plus le droit de jeter leurs invendus. Une expérience qui commence à se diffuser dans tout le pays. A quand en France ?
 
Et si pour lutter contre le gaspillage alimentaire, on faisait preuve d'un petit peu d'imagination ? A Herstal, ville de 40.000 habitants de la banlieue de Liège (Belgique), le supermarché Carrefour n'a désormais plus le droit de jeter ses invendus. Il doit en faire don aux associations d'aide alimentaire. Une obligation à laquelle seront bientôt soumis la quinzaine de supermarchés de la ville. Le principe est très simple : en Belgique, un « permis d'environnement » - intégrant toute...

Cet article trouvé sur Bastamag apporte enfin des réponses sur l'impressionant et inquiétant effondrement du sol survenu en Louisiane plus tôt cette année. Titré « Catastrophe écologique en Louisiane à cause de la fracturation » arrive a point nommé alors que le trou béant s'agrandit, produit d'inquiétants « rots », et rejette du méthane en quantité, laissant apparaitre depuis quelques jours un nombre impressionant de poissons morts...

Le responsable ? La compagnie Texas Brine, qui visiblement ne recule devant rien pour faire du profit, pas même à mettre en danger les habitants d'une commune !

Elle n'a fait l'objet que de quelques manchettes et c'est pourtant une catastrophe écologique sans précédent qui s'est déroulée le 3 août dernier en Louisiane (Etats-Unis). En l'espace d'une nui...