Recherche du mot clé « banque de france » (19 résultats)


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...


Ce dont il est question ici est la limite imposée par l'état de 50 pièces maximum dans le cadre d'un paiement en liquide, limite qui curieusement ne s'applique pas encore au paiement des impôts.

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une nouvelle loi restrictive, mais d'une que j'ignorais et que je voulais porter à votre attention. Ce qui a changé par contre depuis 2014 sans que l'information ait filtré, c'est le plafond des règlements en espèces aux guichets du trésor public, qui est maintenant de 300 €, auparavant fixé à 3000 €.

Notez qu'il serait idiot de pénaliser un petit commerçant en le payant uniquement en pièces jaunes. Pour ce qui est de la grande distribution par contre... L'inverse peut être gênant également, à savoir ne payer qu'avec des billets de 100 € par exemple, ce qui aurai...

Dans la continuité de l'alliance sino-russe qui a défrayé la chronique récemment, la Russie continue sa politique d'un monde multipolaire dans une alliance avec l'Amérique latine. Dans ces alliances, Poutine assure non seulement la pérennité économique de la nation qu'il représente, mais opère également au rapprochement des pays dont la politique s'oppose à la domination américaine.
 
Inutile de préciser que l'alliance de ces pays avec la Russie, dans le cadre d'échanges économiques non liés à l'utilisation du dollar, va porter un coup supplémentaire à la suprématie de ce dernier, et les Etats-Unis qui profitaient jusqu'ici de leur statut dominant feront tout pour maintenir cette situation, ou dans tous les cas feront tout pour freiner ce mouvement vers le changement. Nous avons vu précéd...

En « Punissant » la France par l'amende infligée à la BNP, les États-Unis ont tout simplement accéléré la mort du Dollar... Une analyse aussi fracassante que crédible provenant de zerohedge et traduite par vineyardsaker dans sa version française a provoqué en moi une joie et émoi difficilement dissimulable. Inutile de dire que cette information devrait faire l'effet d'une bombe si les menaces évoquées ici devaient se concrétiser.
 
Le simple fait que cette alternative aie été évoquée est en elle même très révélatrice, et pourrait bien contaminer l'ensemble de l'Europe, alors qu'elle fait suite à la sanction infligée à la BNP par les États-Unis dans le but de faire échouer la vente des navires Mistral à la Russie. Le retour de bâton des sanctions américaines contre la Russie pourrait bien ...

Obama a encore frappé : ses sbires demandent à la BNP de payer une amende de 10 milliards de dollars (environ 7,3 milliards d'euros), avec une menace de retrait de licence, soit la perte de 10% du chiffre d'affaires. Ah bon, la BNP a été condamnée, avec de vraies lois et après un procès équitable ? Non, chez les cow-boys (Territoire indien occupé, Amérique du Nord), on condamne sans procès.
 
Motif ? La BNP aurait violé pendant quatre ans l'embargo décrété contre Cuba, le Soudan et l'Iran. Quel tribunal a décidé de cet embargo contre ces Etats souverains ? Aucun : c'est encore Obama et ses sbires. Une zone de non-droit... Une association de malfaiteurs encravatés décident de ruiner des peuples, puis de ruiner une banque (française), ce sans loi, sans tribunal sans procès, et ça passe comm...