Recherche du mot clé « bachar el-assad » (17 résultats)


Si ma dernière publication concernant la manipulation anti-démocratique du front républicain a été bien accueillie, j'avoue ne pas me faire beaucoup d'illusions quant aux résultats du second tour qui pointe le bout de son vilain nez. Dépité un peu plus chaque année par l'aveuglement et l'impuissance du peuple face à une oligarchie européenne qui assoit son totalitarisme sous une bannière pseudo-démocratique, mes rêves de retour à un pays souverain et libre ou il ferait bon vivre font désormais place à de sombres cauchemars, dessinant l'effrayante réalité qui nous attend, celle d'une dictature implacable de la finance qui, au nom de l'argent tout puissant, va finir par dépecer le pays, et livrer le moindre aspect de nos vies au diktat capitaliste.

Bien que pour certains d'entre-vous tou...


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...

Notre guignol national François Hollande, non content d'entrainer le pays dans un gouffre abyssal au nom de sa prétendue « ennemie de toujours », la finance mondiale, et discrètement satisfait de ses alliances guerrières passées avec des groupes terroristes qui ont déjà mis le pays à feu et à sang, prétend désormais avec arrogance faire mettre genou à terre au petit Poutine. Rien que ça !

Alors que Vladimir Poutine devait se rendre en visite à Paris dans quelques jours pour inaugurer l'église orthodoxe qui vient d'être terminée, François Hollande déclare « inacceptable » le soutien de Moscou au régime de Bachar el-Assad et laisse entendre qu’il se posait la question de sa rencontre avec Poutine.

Je vais sans doute recevoir Vladimir Poutine, je me suis posé la question, dit le président fr...

Magnifique interview de Vladimir Poutine, dont TF1 s'est empressé de couper - ou censurer si vous préférez -, les parties dérangeantes allant à l'encontre de la propagande visant à le diaboliser. C'était sans compter la communauté du web et leur désir de rétablir la vérité. Merci à Patrick et Olivier pour leur fantastique travail !

Le veilleur

Voici la transcription de l'interview de Poutine d'hier. C'est la traduction de la version intégrale issue du site du Kremlin (ou ici en russe, ou là). En effet, pour faire tenir cette interview de 41 minutes en 24 minutes, TF1 a sabré largement dans certaines parties. Comme il a été décidé de couper des éléments essentiels sur la Crimée, l'opposition dans les médias français, et de laisser des propos sans intérêts genre sur la langue qu'il utilise...

La déconfiture de l'Empire Étasunien n'en finit plus, et cette nouvelle claque vient d'être assénée à Obama et à sa stratégie d'ingérence. Bachar el-Assad vient d'être démocratiquement réélu avec 88,7% des voix, et ce malgré les nombreuses tentatives de l'occident pour le diaboliser et l'évincer. Le veilleur
 
C'est une véritable gageure. L'organisation par Damas d'élections présidentielles en pleine guerre relevait du surréalisme il y a peine une année. Et pourtant, la Syrie vient de réaliser l'impossible. Signe qui ne trompe personne: le très mauvais fair-play de l'empire et ses valets. En interdisant la tenue du scrutin au niveau des ambassades syriennes en Europe et aux Etats-Unis, ils n'ont fait que renforcer le sentiment que la Syrie fait face à un immense complot ourdi par ceux là ...