Recherche du mot clé « aurores polaires » (5 résultats)

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.
 
En effet, après analyse de l'ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l'agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s'affaiblit, révélant la forte probabilité d'un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l'avenir, et pas seulement concernant notre civilisation - principalement basée su...

C'est dans les failles verticales, spécifiques des rifts, que l'on a le plus de chance d'observer un phénomène lumineux tout à fait étrange. Lorsqu'un tremblement de terre se produit, la contrainte exercée sur les roches génère un champ électrique dont les charges interagissent avec l'atmosphère.

En 2009, durant le tremblement de terre à L'Aquila, dans le centre de l'Italie, ce phénomène lumineux a été observé et filmé. La secousse principale était d'une magnitude comprise entre 5,8 et 6,7. (Photo d'illustration : Manifestation lumineuse lors d'un tremblement de terre au Japon. Source : National Information Service for Earthquake Engineering, University of California, Berkeley)
 
L'événement se produit juste avant que la terre ne tremble en surface, ou parfois en plein séisme. Mais le plus...

Hier soir, lors d'un repas « Jack pizz' » improvisé avec des amis, nous en sommes venus à débattre des impacts catastrophiques que causeraient un black-out mondial provoqué par une méga tempête solaire, telle que l'événement de Carrington survenu en 1859. Suite à cela, j'ai retrouvé aujourd'hui un ancien article de septembre 2011, mais qui à mes yeux est toujours d'actualité au vu de l'activité solaire intense de ces dernières semaines, et qui si l'on en croit la NASA, devrait être à son apogée d'ici fin 2012, début 2013.

Notre ami Wikipédia nous en dit ceci :

« L'événement de Carrington est une série d'éruptions solaires ayant eu lieu à la fin de l'été 1859 et ayant notablement affecté la Terre. Elle a notamment produit de très nombreuses aurores polaires visibles jusque dans des régio...

Activité solaire en pleine effervescence
 
N'étant pas abonné chez orange concernant mon forfait mobile, je n'ai donc pas été incommodé par la grosse panne réseau dont des milliers d'utilisateurs ont été victimes le vendredi 6 juillet, mais l'info m'a interpellé quand à sa gravité.
 
Ayant ce jour la d'autres chats à fouetter, j'ai cyniquement plaint les pauvres abonnés chez cet opérateur, tout en me disant qu'après tout c'était un mal pour un bien, car après tout, j'ai vécu mes jeunes années sans mobile, et cela ne m'a jamais causé le moindre problême !
 
Aujourd'hui, je me souviens avoir récemment posté un article sur l'activité solaire en pleine effervescence de ces derniers jours (voir "Alerte : la tache AR1515 génère une éruption solaire de classe X"), et à ce moment la seulement je perc...

Depuis quelques jours, un remarquable archipel de taches sombres macule l'hémisphère sud du Soleil. Cette région active désignée comme AR 1504 a produit deux éruptions relativement importantes. La première, classée M1 (modérée) s'est déroulée le mercredi 13 juin à 13h19 TU (15h19 en France métropolitaine) et a été suivie d'une éjection de masse coronale.
 
Selon les projections de la NOAA (lien), la bouffée de particules solaires devrait se frotter à la magnétosphère terrestre ce samedi 16 juin, provoquant quelques aurores polaires (mais pas de nuit au pôle nord).
 
La seconde éruption vient d'être observée. D'une intensité légèrement supérieure (M1.9), elle fut de longue durée, plus d'une heure ! D'autres images et informations sont à venir.