Recherche du mot clé « attaques terroristes » (19 résultats)


Vous l'aurez sûrement remarqué, les médias officiels contribuent depuis quelques temps à augmenter considérablement le climat de terreur ambiante en brandissant la menace d'un affrontement nucléaire entre les deux « éternel rivaux », à savoir les États-Unis et la Russie. Mais qu'en est-il réellement ?

Bien que cela n'ait pas toujours été le cas, et malgré le fait que rien ne puisse plus me surprendre venant de la part des exterminateurs patentés que sont les États-Unis, j'ai du mal à adhérer à une hypothétique guerre nucléaire entre les deux blocs, du simple fait qu'en aucun cas il ne pourrait y avoir de « vainqueur », mais ce n'est que mon analyse personnelle, et elle ne rejoint pas forcément la « logique » guerrière washingtonienne.

Quoiqu'il en soit, la situation vient d'évoluer danger...

Alors que l'Ukraine et le Venezuela ont été récemment les cibles de tentatives de déstabilisation organisées par les Etats Unis, de récentes informations démontrent que Cuba a lui aussi été visé depuis 2009 par Washington, dont l'objectif était clairement un coup d'état à des fins géopolitiques.
 
Il faut savoir qu'en réplique au coup d'Etat ukrainien pro-occidental de février dernier, une annonce du 26 février faite par le ministre de la défense russe Serguei Shoigu révèle que Moscou était en négociations avec Cuba, les Seychelles, le Vietnam, Singapour, le Venezuela et le Nicaragua (ainsi que l'Algérie et Chypre selon CSNews) dans le but d'y installer des bases navales.
 
Cuba est site hautement stratégique comme nous l'a démontré l'histoire lors de la crise des missiles cubains, à l'issu...

Au vu de la propagande démentielle qui sévit dans les médias officiels, il est plus prudent de vous tenir informés de la réalité des évènements en Ukraine. En effet, les médias n'hésitent pas à déformer la situation, allant même à déclarer que « la Russie a déclaré la guerre à l'Ukraine » (bfmtv). Europe et Etats unis sont en train de perdre la face suite a leur minable tentative de coup d'état déclenchée lors des JO de Sotchi.
 
Le peuple de Crimée n'est pas dupe et a accueilli a bras ouvert les militaires russes venus empêcher fermement toute étendue de la menace fasciste (Svoboda) orchestrée par des agents et mercenaires à la solde de l'Otan. Des milices populaires en Crimée et en Ukraine se forment pour reprendre les rennes du pouvoir. La grande majorité des soldats et de hauts gradés...

La « révélation »  s'est faite en toute discrétion. Pas de ce battage sur l'alerte impliquant FBI, NSA, CIA, HMS, etc., de grandes déclarations alarmées, al-Qaïda par-ci, al-Qaïda par là... Au contraire, quelle discrétion ! Il a donc fallu attendre le 4 février 2014 dans le Wall Street Journal, repris ensuite par quelques dissidents, comme The Truth Wins (Michael Snyder le 6 février 2014) et Infowars.com (le 6 février 2014 - article indisponible depuis), pour apprendre qu'une attaque terroriste sinon de grand style dans tous les cas d'un style très nouveau, mais dans la plus grande discrétion de communication et la plus grande efficacité opérationnelle, avait mis hors d'usage pendant plusieurs semaines une centrale électrique en Californie ! 
 
L'attaque fut très particulière, et sans dou...

Avant que certains d'entre vous ne s'indignent à la simple lecture du titre, comprennez bien qu'il n'est pas question ici de tirer dans le dos de nombreux bénévoles persuadés d'oeuvrer pour le bien de l'humanité dans un soucis sincère d'améliorer le monde, mais de dénoncer une ONG, qui comme bien d'autres, est seulement interessée par le profit, même sur le dos des malheurs de l'humanité !
 
Comme le dit si bien Hélios, « On est loin des engagements humanistes d'Henri Dunant, fondateur de cet organisme devenu international par la convention de Genève en 1863. Cherchez où va l'argent... » Le veilleur
 
La Croix-Rouge « rackette » les catastrophes pour s'enrichir grâce aux malheurs des gens, spécialement avec des catastrophes totalement manigancées comme le 11 septembre. Les soi-disant « oeuv...