Recherche du mot clé « assemblée nationale » (43 résultats)


Oui, vous lisez bien. J'ai tout d'abord cru à un article du site satirique Le Gorafi, mais à ma grande stupeur, il n'en est rien. Manuel Valls prétend vouloir supprimer l'article 49.3... Mais pas totalement !

Rendons tout d'abord à César ce qui lui appartient, le « big boss » du 49.3 reste à ce jour Michel Rocard avec 28 utilisations en 37 mois de mandat. Viennent derrière lui Édith Cresson avec 8 utilisations, 7 pour Pierre Mauroy, 6 pour Manuel Valls, 4 pour Laurent Fabius, et enfin 3 pour Pierre Bérégovoy.

Manuel Valls qui donc, prétend vouloir supprimer l'article 49.3 après y avoir recouru systématiquement pour le passage en force, et donc anti-démocratique, de la Loi travail, unanimement dénoncée par l'ensemble de la population (excepté par le patronat bien sûr). Face à telle déc...


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...


C’est sans surprise que le principe de démocratie vient une nouvelle fois d’être piétinée au nom d’un néolibéralisme accru et d’une régression sociale sans précédent. Pour la troisième fois, l’article 49 alinéa 3 de la Constitution a été utilisé afin de faire taire toute contestation concernant un projet de loi travail pourtant rejeté à 70% par la population ainsi que par les syndicats, exception faite de la CFDT qui, sans étonnement, s’est rangé du côté du patronat.

Nous sommes donc pour la première fois face à une loi adoptée sans pour autant avoir été votée une seule fois à l’Assemblée nationale, une première ! Un énième 49-3 qui engage ainsi de nouveau la « responsabilité » du gouvernement, cette même responsabilité qu’il n’assume pourtant pas quand cela concerne les tragédies des ...

Une nouvelle fois le dicton « jamais deux sans trois » semble devoir se vérifier, ce qui signifie que le dossier concernant la Loi travail va se voir gratifier pour la troisième fois de l'invocation à l'article 49.3 de la Constitution, prouvant encore une fois s'il en était besoin que nous sommes bien entrés sous un régime dictatorial, et non démocratique comme aiment à le penser une majorité de doux rêveurs.

Le Sénat (majoritairement de droite) va rejeter dans son intégralité et sans débat le texte du projet de Loi Travail de Myriam El Khomri Bruxelles. Elle estime en effet que « Ni le gouvernement ni l’Assemblée n’ont tenu compte du long débat fructueux au Sénat lors de la première lecture, et que dans ces conditions, ce n’est pas la peine de refaire le débat ».

Ce qui pourrait s'an...


Les bonnes nouvelles se font rares, alors autant se réjouir quand il y en a, d'autant plus que celle-ci rétablit les choses sur une information qui avait - à juste titre - suscité il y a peu votre indignation.

Vous souvenez-vous de l'article annonçant que gendarmes et policiers allaient pouvoir interroger votre véhicule via son dispositif électronique (prise OBD), et ainsi pouvoir cumuler les contraventions à votre encontre, sans le moindre flagrant délit ? Eh bien il n'en sera rien ! Face à la grogne provoquée par cette annonce, et probablement aussi pour ne pas jeter de l'huile sur le feu sur fond d'une Loi travail passée en force à deux reprises, le gouvernement a préféré effectuer un rétro-pédalage pour calmer le jeu.

Comprenez bien que le texte de loi n'est pas retiré, mais amendé de...