Recherche du mot clé « arrestations » (17 résultats)


Effondrement économique en cours, montée en puissance de la grogne sociale ambiante, catastrophes naturelles de grande ampleur en forte hausse, autant d'éléments non négligeables responsables d'une crainte générale grandissante et légitime.

Sur les réseaux sociaux, indicateurs assez fidèles des inquiétudes du moment, les commentaires concernant ces appréhensions et les comportements à adopter en temps de crise se multiplient. Parmi ceux-ci, le départ anticipé est souvent évoqué pour anticiper une situation dangereuse, mais une question importante est trop souvent ignorée : Quand partir ?

Une fois encore, les talents de survivaliste aguerri (et de rédacteur) de Pierre Templar nous apportent des réponses éclairées et pertinentes à cette question.

Le Veilleur

Savoir reconnaître le moment...


Suite à la découverte ce matin d'une information sur le site des moutons enragés, j'en suis venu à me poser quelques questions à propos des récents attentats survenus en Belgique. l'information n'est pas anodine, puisqu'il s'agit du meurtre d'un agent de la sécurité nationale à qui un badge d'accès à des lieux sensibles à été dérobé !

Ce jeudi en début de soirée, un agent de sécurité dans le nucléaire a été tué. Si la profession de la victime amène à se poser des questions, le constat que son badge lui donnant accès à des sites dits « sensibles » ait disparu a toutes les raisons nous inquiéter.

L'article de dhnet.be ne fait pas dans le sensationnalisme, mais n'occulte pas non plus la gravité de la situation pour autant.

C’est un meurtre passé complètement sous silence qui a été commi...

La classe politique ukrainienne, outre le fait qu'elle regorge de nazis et qu'elle est extrêmement corrompue, est aussi impliquée dans des affaires de pédocriminalité. Des députés proches de Iulia Timoshenko ont été impliqués, et puis l'Ukraine, c'était aussi le terrain de jeux favori des pédophiles de chez Azov Film, un réseau démantelé récemment. Du moins, en partie...

En 2009, un article de RT news mentionnait des accusations portées contre trois députés ukrainiens quant à leur implication dans un réseau pédophile. A l'origine de ces accusations, une mère de famille qui explique que ses deux enfants ont été violés par leur père et d'autres adultes lorsqu'ils étaient dans une sorte de camp de vacances appelé Artek sur le bord de la mer Noire.

De plus, les enfants ont raconté qu'ils ét...

Les actes violents se poursuivent aujourd'hui au Venezuela. Le bilan actuel est de trois morts, 66 blessés et de nombreux dégâts matériels.
 
Alors que - comme d'habitude - les chiens de garde médiatiques mènent une campagne de presse contre le gouvernement et le peuple bolivariens du Venezuela, le but de la manoeuvre étant, de susciter les prémisses d'une guerre civile qui servirait de prétexte à une intervention de l'Empire du Nord pour rétablir l'ordre dans le pays, un de plus dans ce monde qui serait victime des atrocités fratricide d'une guerre civile fomentée de l'extérieur. Le Venezuela étant une cible privilégiée de par son double caractère de pays riche de ressources naturelles et de mauvais exemples pour ceux qui voudraient dominer le spectre complet, la planète et ses habitants...

Que se passe-t-il à Burgos ? Cette ville moyenne de 200.000 habitants, située en Castille-Léon est au centre de toutes les attentions en Espagne ces derniers jours : une révolte populaire met en échec un projet de spéculation immobilière, pendant que l?État répond par la force.
 
La municipalité de Burgos ressemble à beaucoup d'autres en Espagne : gérée par la droite (ici le Parti populaire, ailleurs le PS), elle combine clientélisme, corruption marchés publics truqués, privatisation des services municipaux, impôts locaux gonflés et dette vertigineuse. Burgos est même un cas d'école. La ville a accumulé 500 millions d'euros de dette, a quasiment tout privatisé, augmenté trois fois les impôts ces deux dernières années, pendant que la ville compte 18.000 chômeurs.
 
Pourtant le maire de dro...