Recherche du mot clé « arme chimique » (6 résultats)


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

Bien que le titre original concernait uniquement l'Espagne, et alors que la presse de cette dernière rapportait hier que le gouvernement aurait répondu par la négative à la demande américaine, il est intéressant (et très inquiétant) de savoir que le gouvernement Obama aurait également formulé la même requête à la France et à l'Italie.

A ce propos, lepetitjournal.com ajoute

« De nombreuses réactions ont animé les réseaux sociaux toute la journée, laissant poindre une vive inquiétude quant à la décision finale de l'exécutif espagnol. L'AFP rapportait par ailleurs hier que l'Allemagne s'apprêtait de son côté à accueillir un bateau de résidus d'armes chimiques. » 
Au vu du potentiel destructeur énorme de ces substances issues de l'arsenal de guerre Syrien (voir notes en bas de page), nous s...

L'incroyable monopole de l'OSDH (organisation syrienne du droit au mensonge) pour désinformer sur la situation en Syrie se poursuit. Toute honte bue, la presse mainstream, qui refuse de parler de la découverte d'un vaste charnier dans la campagne de Lattaquié où, leurs poulains ont tué des villageois sans défense, s'accroche à un nouveau mensonge : l'utilisation des gaz neurotoxiques.
 
Visiblement, la presse mainstream et son agent informateur Rami Abdel Rahmane, de son vrai nom Oussama Ali Suleiman, ne savent plus où donner de la tête puisque leurs protégés reculent de plus en plus... Selon donc cette affirmation gratuite, refusant la défaite, les terroristes affirment :
 
« Après minuit, les forces du régime ont intensifié leurs opérations militaires dans les zones de la Ghouta orienta...

Le président Obama considère l'utilisation de la force militaire en Syrie et le Pentagone a préparé des scenarios possibles pour une intervention des Etats-Unis.
 
Le général Martin Dempsey, chef d'état-major des armées a dit que le gouvernement Obama délibérait afin de savoir s'il devait ou non utiliser la force brutale de l'armée en Syrie, durant une audition sénatoriale Jeudi matin. Le Gén. Dempsey a dit que le gouvernement envisageait d'utiliser « des frappes cinétiques » en Syrie et a dit que « cela était envisagé au sein de nos agences gouvernementales », a rapporté Associated Press depuis Washington.
 
Dempsey, 61 ans, est le plus haut gradé de l'armée américaine et a été nommé par Obama pour servir un second terme dans la rôle de chef d'état-major. Le comité sénatorial des services ...

Communément dénommés par l'appellation anglophone « chemtrails », les épandages aériens réalisés dans l'atmosphère de nombreux pays sont la cible de toutes les spéculations. Bien que leur existence soit historiquement bel et bien avérée, l'immense majorité de la population n'a pas même connaissance de cette théorie classée par la doxa médiatique dans la catégorie des élucubrations conspirationnistes.

Réalité des épandages

Les épandages aériens de produits chimiques dans l'atmosphère ont une histoire relativement ancienne, remontant au moins au début du siècle dernier : déjà en 1927, Donald Bradner et Nicholas Oglesby déposèrent un brevet pour un système de diffusion de produits chimiques à partir d'avions. [2] Des centaines d'autres brevets en lien avec la modification du climat, qu'il...