Recherche du mot clé « anti-inflammatoire » (6 résultats)

Terre d'éternels conflits armés, vaste cimetière à ciel ouvert où sont enterrées chaque année des millions de personnes, désert des économies flouées et des rêves spoliées, l'Afrique est aussi l'eldorado des firmes pharmaceutiques internationales qui viennent y tester leurs nouveaux produits dans l'absolu mépris des règles éthiques de la recherche biomédicale.
 
C'est ainsi que malgré elle et au détriment des vies humaines sacrifiées sans scrupules sur l'autel du « progrès » médical, l'Afrique contribue à faire avancer la science. Surfant sur le climat de corruption généralisée des autorités et gouvernements locaux, de l'impunité cancérigène, les laboratoires pharmaceutiques ont investi le continent nègre pour le « sauver » du marasme sanitaire dans lequel il s'enfonce un peu plus chaque ...

Après le veau aux hormones, la vache folle, la grippe porcine, la grippe du poulet, après le panga, poisson nourri avec des déchets de sous-produits végétaux et des cadavres de poissons déshydratés, le saumon mutant, premier animal transgénique proposé à la consommation, voilà le cheval qui a pris la place du boeuf dans les plats cuisinés...
 
Si cette dernière affaire est une fraude géante organisée par des mafias à l'échelle européenne en vue de réaliser rapidement des superprofits, elle occulte cependant le problème essentiel qui est celui des conditions d'élevage des animaux et de la qualité finale des produits vendus... Que nous fait-on manger, de gré ou de force ? Que contiennent en réalité les viandes et les poissons d'élevage ? Pour répondre à ces questions, il est bon de se référ...

Nouveau scandale alimentaire : des lasagnes et plats de spaghettis vendus sous la marque Findus au Royaume-Uni contenaient entre 60 et 100 % de viande de cheval, au lieu de boeuf. L'agence sanitaire - l'Agence des standards alimentaires (Food Standards Agency, FSA) - estime qu'il s'agit « très probablement » d'une fraude délibérée ou d'un acte criminel, et non d'une « erreur d'étiquetage » accidentelle comme l'annonce l'entreprise agroalimentaire.

« Nous n'avons pas de preuve qui laisserait penser que cette nourriture présente des risques pour la santé »
, précise la FSA. Des tests sont en cours pour identifier la présence éventuelle de phenylbutazone, un médicament vétérinaire anti-inflammatoire utilisé dans l'élevage équin, interdit à la consommation du fait de risques pour la santé h...

Je suis malade et fatiguée de la culture antitabac qui a envahi le monde entier. J'en ai assez d'entendre « ne fume pas, c'est mauvais pour toi ! ». L'ignorance qui trahit de tels propos est tout à fait catastrophique, surtout venant de gens qui devraient en savoir plus. Donc pour tous ceux qui m'ont demandé pourquoi je fume, je vais vous expliquer mes raisons dans cet article.
 
J'ai découvert que les militants antitabac sont intolérants, et portent des jugements de type suiveurs autoritaristes. Ils croient et répètent comme des perroquets les slogans émotionnellement chargés, directement issus de la propagande antitabac du gouvernement. Les médecins et les non-fumeurs sont coupables de cela. Ils se sentent dans leur droit lorsqu'ils fournissent ces « conseils » encore qu'ils ne parvienn...

La graisse qu'on accuse avec unanimité pourrait en fait se révéler un allié puissant autant qu'inattendu de votre santé. Comme le dit si bien Karadoc dans Kaamelott « Si la jeunesse se met à croire à ces conneries, on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs. Le gras, c'est la vie ! » ;-)
 
La graisse a mauvaise presse. On la traque dans nos aliments, on l'évite comme un poison, on l'accuse de tous les maux... En ces temps de « taxe Nutella » et de chasse à l'huile de palme, cette sorcière moderne, ce serait pourtant une bonne chose d'apprendre à connaître la graisse. Ou plutôt, les graisses au pluriel : car elles sont multiples et très différentes. Et de se rendre compte que celle qu'on accuse avec une telle unanimité pourrait en fait peut-être bien se révéler un allié puis...