Recherche du mot clé « anti-austérité » (4 résultats)

La stratégie européenne pour surmonter la crise de la dette est au bord de l'effondrement. La reprise tant attendue n'a pas réussi à décoller. La hausse des taux d'endettement à travers toute l'Europe du Sud s'accélère. Le consensus politique en faveur d'une austérité extrême se délite dans presque tous les pays de l'Union économique et monétaire (UEM) touchés par la crise. Et pour faire bonne mesure, la Réserve fédérale américaine inflige maintenant un choc de crédit plein pot.
 
Aucun des acteurs clés de la zone euro ne semble prêt à admettre que la stratégie actuelle n'est pas tenable. Ils essaient d'en camoufler les fissures jusqu'aux prochaines élections allemandes en septembre, comme si cela allait changer quoi que ce soit.
 
La Grèce
 
Un rapport de la Commission européenne, qui a fai...

Plusieurs milliers de personnes se dirigeaient vers le Parlement espagnol samedi soir à Madrid au cours d'une manifestation anti-austérité, escortées par un grand nombre de policiers. Quelques heures plus tôt, les forces de l'ordre avaient elles-mêmes protesté à Madrid contre les réductions budgétaires du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.
 
Le groupe de protestation « Encercle le Parlement » a appelé la population espagnole à se rassembler sur la Plaza de España, dans le centre-ville de la capitale et à marcher vers le Parlement pour protester contre les coupes budgétaires et la hausse des impôts effectués par le gouvernement. Mais ils ont vite été bloqués par les barricades policières qui entouraient la place du Congrès des députés et les nombreux policiers présents.
 
Plus tôt d...

Alors que la colère ne cesse de monter en Espagne, entraînant une succession d'émeutes de plus en plus violentes suite aux nombreuses conséquences dramatiques des plans d'austérité imposés par les « banksters », le gouvernement en place, commence à avoir peur de son peuple, et à juste titre.
 
Cette peur le pousse à vouloir instaurer de nouvelles lois dissuasives, lui permettant de justifier les inhumanités qu'il autorise et perpètre sur ses propres citoyens, mais ne vous y trompez pas, ces nouveaux décrets très répressifs ne sont qu'une tentative désespérée de reprendre le dessus.
 
En effet, le président actuel Mariano Rajoy, que l'on peut qualifier - sans grand risque de se tromper - de dictateur, n'est visiblement pas préoccupé par les besoins et la faim de son peuple, mais plutôt par l...

Les deux partis pro-austérité grecs, le Pasok (socialiste) et la Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernaient ensemble au sein d'une coalition depuis novembre 2011 se sont effondrés lors des législatives ce dimanche, recueillant entre 31 et 37% des voix contre 77,4% en 2009.

S'il se confirmait, cet effondrement rendrait quasi impossible la formation d'un gouvernement de coalition par ces deux partis pour poursuivre la politique de rigueur dictée par l'UE et le FMI. Le scrutin a été dominé par la contestation de la politique d'austérité, donnant au petit parti de gauche radicale Syriza entre 15,5 et 18,5% des voix.

Le parti neo nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) va quant à lui entrer au parlement après avoir obtenu entre 6 et 8% des voix, selon un sondage sortie des urnes diffusé sur les ...