Recherche du mot clé « alerte au tsunami » (29 résultats)

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...

Alors que l'état de catastrophe naturelle persiste au Japon suite au fort séisme de magnitude 7,0 et que de nombreuses répliques continuent d'entretenir la peur, un puissant séisme de magnitude 7,8 a frappé cette fois-ci l’équateur dans la nuit de samedi à dimanche à 23h58 (GMT).

Au moins 77 personnes sont mortes et 588 autres blessées selon un communiqué du vice-président du pays, Jorge Glas. Des dégâts colossaux sont également à déplorer dans le sud-ouest du pays, jusque dans la région de Guayaquil, sur la côte pacifique.

Pour les détails, l'épicentre était situé à 10 km de profondeur à environ 173 km de Quito, la capitale équatorienne. Difficile à mon humble niveau d'établir une corrélation avec les récents tremblements de terre du Japon qui se situaient à une profondeur similaire,...

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6.2 a frappé au large de la côte Pacifique du Mexique samedi. Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à la suite de la secousse.
 
Un séisme de magnitude 6.2 a frappé samedi la côte Pacifique du Mexique, a indiqué l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGC), qui avait dans un premier temps fait état d'une magnitude de 6.6. L'épicentre du tremblement de terre survenu à 7 h 53 était situé à 303 kilomètres au sud-ouest de la ville de Puerto Vallarta et à 877 kilomètres de Mexico City, à une profondeur de 10 kilomètres, a précisé l'USGS.
 
Il n'y avait dans l'immédiat aucune information faisant état de dégâts causés par le séisme et aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à la suite de la secousse. Le Mexique est situé sur un point de...

Un puissant tremblement de terre de magnitude 6.8 a frappé aujourd'hui le long de la côte Pacifique du Mexique. Le séisme a également secoué la capitale où des ouvriers ont évacué en courant des édifices qui oscillaient. La secousse n'a à priori pas fait de dégâts ni de victimes selon les autorités locales et l'Institut américain de géophysique (USGS).
 
Les services de sismologie mexicain ont situé l'épicentre de la secousse à Tecpan de Galean, dans l'Etat de Guerrero situé dans le sud du pays, à 300 kilomètres de Mexico. De faibles secousses ont été également été  ressenties dans la ville balnéaire d'Acapulco, selon un journaliste de l'Associated Press qui se trouvait sur place. Le séisme s'est produit à une profondeur de seulement 10 kilomètres (révisé à 24km ensuite par l'USGS), mais ...

Un séisme d'une magnitude de 6,7 s'est produit aujourd'hui à 17H36 (heure locale) au large des Iles Hunter et à seulement 230 km des îles Loyautés et 397 kilomètres de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
 
L'épicentre du tremblement de terre se situe non loin de la fosse du Vanuatu à une profondeur de 117 km, selon l'institut américain de géophysique (USGS - 110 Km selon le réseau sismologique de Nouvelle-Calédonie). Selon les sites spécialisés il s'agit du plus important séisme ayant eu lieu ce 1er mai 2014. Cette puissante secousse n'a cependant pas déclenché d'alerte au tsunami.
 
En effet, l'hypocentre du séisme était « trop profond » pour avoir généré un tsunami, a précisé le Centre d'information du Pacifique sur les tsunami. Le site local caledosphere.com indique que
 
« Quelques minutes apr...