Recherche du mot clé « albédo » (2 résultats)


Je publie ici un nouvel article de Jacques Henry, qui conforte la perspective de plus en plus évidente d'un refroidissement global de notre planète. Tout comme le veilleur, cet ancien chercheur au CNRS à la retraite dénonce régulièrement la fable du réchauffement climatique anthropique en bon « climatosceptique ».

Il tente dans ce billet de nous alerter sur les conséquences futures de la baisse d'activité solaire en cours, alors que contre toute logique scientifique, les organismes officiels dans leur ensemble continuent de nier tout lien de cause à effet entre l'activité du soleil et notre climat.

Pour rappel, le précédent « minimum de Maunder » remonte à la période de 1645 à 1715 (Petit âge glaciaire), et à l'époque les hivers étaient tellement rudes que certains fleuves d'Europe, c...

Au cas où un astéroïde géant se dirigerait vers la Terre, vous feriez mieux d'espérer qu'il soit d'une blancheur aveuglante. Un astéroïde pourrait réfléchir la lumière solaire et au fil du temps, les rebonds des photons sur sa surface pourraient créer assez de force pour le dévier de sa trajectoire.
 
Comment peut-on encourager une telle déviation ?
 
La réponse, selon un étudiant diplômé du MIT (Massachusetts Institute of Technology - wiki) : une salve ou deux de billes de peinture lancées dans l'espace. Sung Wook Paek, un étudiant diplômé au département aéronautique et astronautique du MIT, dit qu'avec une bonne évaluation du timing, des billes remplies de peinture en poudre, lancées en deux fois d'un vaisseau spatial à une distance relativement proche, couvriraient l'avant et à l'arrière...