Recherche du mot clé « air france » (3 résultats)

Voilà une information pour le moins inattendue. Alors que plus de six mois se sont écoulés depuis les incidents de la « chemise arrachée » du DRH d’Air France qui ont coûté leurs emplois à cinq salariés, on apprend que ces débordement étaient prévus et calculés d’avance afin d’en tirer parti et avantage.

Pire encore, puisque toujours de manière préméditée, Air France aurait même contribué à instaurer un climat de défiance propice à la confrontation ! Espérons que cette affaire fasse grand bruit et n'en reste pas la.

Le veilleur

Chemises arrachées : Air France avait anticipé le dérapage

L’épisode de la chemise arrachée par des salariés d’Air France, le 5 octobre dernier, a fait couler beaucoup d’encre, au point de devenir pour François Hollande, un symbole de la violence « inacceptable »...

En Allemagne, le débat climatique fait rage entre alarmistes voulant « transformer la société » au nom de la lutte contre le réchauffement climatique (comme, par exemple, Hans Joachim Schellnhuber), et climato sceptiques.
 
Ce débat a été ouvert par un pavé dans la mare jeté par le professeur Fritz Vahrenholt, un des pères du mouvement écologiste allemand et scientifique, qui a écrit un ouvrage destructeur pour les théories « réchauffistes » lorsque il s'est aperçu que les théories propagées par le GIEC étaient non seulement erronées, mais l'étaient sans doute volontairement, et donc avec une intention malhonnête. En langue française, ce débat semble quasi inexistant. La presse « mainstream » et la classe politique continuent de soutenir les politiques incroyablement dispendieuses de « l...

Le racisme d'Israël et d'Air France a éclaté en pleine lumière, dimanche, dans le cadre des opérations conjointes des services services secrets israéliens et de la compagnie aérienne pour empêcher des gens de se rendre en Palestine.

Il a ainsi été prouvé qu'il fallait se déclarer Juif et/ou être porteur d'un passeport israélien pour avoir le droit de voyager ! Une jeune passagère qui a répondu négativement à ces deux questions a ainsi été débarquée, alors qu'elle était déjà installée dans l'avion.

L'affaire, qui aura des suites judiciaires où AirFrance devra s'expliquer sur sa collusion avec le régime d'apartheid, a eu lieu à Nice, au départ du vol Air France AF4384 à 14h45 destination de Tel Aviv.

Comme dans d'autres aéroports, une trentaine de passagers se sont d'abord vu refuser d...