Recherche du mot clé « agrochimie » (8 résultats)

922 tonnes : C'est la quantité de semences enrobées de puissants neurotoxiques qui a été illégalement enfouie dans le sol durant 4 ans par un agriculteur à la demande du géant de l'agrochimie Syngenta, moyennant une petite rétribution de 71 000 euros.

Parmi les substances neurotoxiques prohibées dissimulées, on y trouve l'imidaclopride - un pesticide plus connu sous le nom de Gaucho -, et de fipronil - substance active de l'insecticide Régent commercialisé par BASF - et reconnus tous deux hautement toxiques pour les abeilles (mais pas seulement) !

Suite à une plainte de syndicats et associations apicoles alertés par un apiculteur de la commune en 2003, la justice française ayant considéré cette action comme un abandon de déchet potentiellement dangereux, cela a valu à Syngenta Seeds Holdi...


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

« Monsanto fait marche arrière sur les OGM en Europe », voilà une info de prime abord positive, et qui semble se répandre telle une trainée de poudre sur le web, et pour cause ! Une petite vérification s'imposait, d'autant que cela paraîssait trop beau pour être réel, et l'information semblait bien se confirmer par des sources sérieuses, mis à part un détail... tous les sites relayant la news ont la même origine : Reuters ! (lien)
 
Le début se veut encourageant, d'après l'agence de presse :

« Monsanto ne fait plus pression pour le développement des cultures génétiquement modifiées dans la plupart des pays d'Europe en raison de l'opposition qui reste forte dans de nombreux pays, ont déclaré vendredi des responsables du groupe. »
Certains d'entre vous l'auront peut être déjà remarqué, la f...

Les minutes alarmantes de la rencontre de la semaine passée entre le président Vladimir Poutine et le secrétaire d'état US John Kerry révèlent « l'extrême outrage » du dirigeant russe concernant la protection, par le régime Obama, des géants de l'agrochimie Syngenta et Monsanto face à une « apocalypse des abeilles » dont le Kremlin avertit qu'elle « mènera très certainement » à une guerre mondiale.
 
Selon ces minutes, publiées aujourd'hui au Kremlin par le ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie (MRNE), Poutine était si énervé du refus du régime Obama de discuter de ce sujet très grave qu'il déclina pendant trois heures de recevoir Kerry, qui avait voyagé jusqu'à Moscou pour une mission diplomatique programmée d'avance, mais se ravisa pour ne ...

Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne veut rendre illégal le fait « de faire pousser, de reproduire ou de vendre » des semences de végétaux qui n'ont pas été « testées, approuvées et acceptées » par une nouvelle autorité, l'Agence européenne des variétés végétales.
 
Les Verts ont vivement dénoncé lundi cette proposition relative à l'enregistrement des semences, qui conduira selon eux à restreindre davantage les échanges informels entre agriculteurs, au détriment de la biodiversité.

« En réduisant les droits des paysans à ressemer leurs propres semences, en durcissant les conditions de reconnaissance des variétés par des petits entrepreneurs indépendants, en limitant la circulation et l'échange de graines entre associations et entre planteurs, la Commission européenne ba...