Recherche du mot clé « agnès buzyn » (1 résultat)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...