Recherche du mot clé « agents israéliens » (2 résultats)

La presse occidentale tient le jihadiste franco-algérien Mehdi Nemmouche pour responsable de la tuerie du Musée juif de Bruxelles, le 24 mai 2014. Son arrestation a provoqué une vague d'islamophobie en Europe. Mais pour Thierry Meyssan, cette affaire n'a rien à voir ni avec l'antisémitisme, ni avec le terrorisme.
 
Mehdi Nemmouche travaille pour un service secret étatique et a exécuté deux agents israéliens. Loin de chercher à tirer un profit politique de l'inculpation de celui que l'on présente comme un terroriste revenu de Syrie, notre auteur s'interroge sur l'incorporation de jihadistes au sein des services atlantistes dans le cadre de la nouvelle stratégie militaire de Washington.
 
La réorientation de la stratégie militaire états-unienne laisse perplexe. Le 28 mai, le président Obama ...

Les soupçons du Venezuela se portent sur « les ennemis à l'étanger » de l'ancien président... Quelle surprise !
 
Le Venezuela va ouvrir une enquête sur le cancer de son défunt président Hugo Chavez soupçonné d'avoir été provoqué par un empoisonnement orchestré par ses ennemis à l'étranger, a annoncé le gouvernement ce mardi.
 
Hugo Chavez, président du Venezuela pendant quatorze ans et chef de file de la gauche anticapitaliste latino-américaine, est mort le 5 mars après des mois de lutte contre un cancer dans la région pelvienne, diagnostiqué mi-2011.
 
Théorie du complot
 
Le soupçon d'un empoisonnement, régulièrement soulevé par le camp chaviste, fait l'objet de railleries dans l'opposition. Elle l'assimile aux théories du complot, qui, dit-elle, ont fleuri sous Chavez pour alimenter la peur...