Recherche du mot clé « affaissement » (15 résultats)


La NASA a publié la semaine dernière un rapport particulièrement inquiétant dans le Journal of Geophysical Research selon lequel l’agence spatiale estime que la ville de la Nouvelle-Orléans est en train de s’enfoncer progressivement dans le sol.

Il faut noter que la Nouvelle-Orléans n’est pas la seule ville dans cette situation, puisque d’autres villes comme Washington et New York s’enfoncent elles aussi. Selon le géologue Cathleen Jones du Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, et qui supervise les recherches à l'aide des drones UAVSAR (Uninhabited Aerial Vehicle Synthetic Aperture Radar) afin de calculer la vitesse d’immersion, ce phénomène est causé essentiellement par l’affaissement des roches.

Bien que la situation soit selon lui - et à juste titre - alarmante, on dénote un aspect co...


Voici un nouvel épisode de la longue et mouvementée série relatant l'état de santé de la célèbre faille de San Andréas, bien connue pour le potentiel destructeur qu'elle renferme, et qui pourrait générer un méga séisme plus connu sous le nom de « Big One ».

Rien de bien nouveau que nous ne sachions déjà pourtant, à savoir que la durée moyenne mesurée entre deux évènements importants, et comparée au dernier ayant eu lieu, laisse à penser aux experts que l'imminence d'une secousse majeure n'est pas bien loin. Sans pour autant sous estimer les risques réels, tout porte à croire qu'il s'agit d'une énième fausse alerte chargée d'entretenir la psychose, à tel point qu'Hollywood en a même fait récemment un film.

A la différence près que la période fin 2015 / début 2016 a été marquée par deux...

Un séisme mineur de magnitude 3.7 s'est manifesté sur l'île volcanique d'Islande ce dimanche. cette secousse ne présage pourtant rien de bon, car il pourrait être causé par une intrusion de magma à faible profondeur, ce qui signifie un évènement potentiellement précurseur à une nouvelle éruption du volcan.

Détails du séisme
 
Magnitude : ML 3.7 depth 3 km
Région : Iceland
Date : 2014-05-04 01:24:14.0 UTC
Localisation : 65.10 N ; 16.37 W
Distances : 285 km NE of Reykjavík, 94 km W of Egilsstaðir
 
Ce séisme a eu lieu entre les volcans Askja et le Herðubreið. Ces deux volcans sont étroitement liés puisqu'ils font partie de la fracture d'une centaine de kilomètres, qui est à leur origine.

Le Askja est le premier, sa formation a débuté il y a de ça plus de 200.000 ans. La plus importante de ses é...

L'augmentation de l'activité sismique, n'est pas propre qu'à l'Asie orientale, elle devient depuis près de deux décennies, un problème mondial. On constate que de plus en plus de nouveaux foyers apparaissent et, tout comme les plus anciens, sont secoués de manière répétitive.
 
Ça a commencé pour la plus part par de nombreux micro-séismes relativement espacés dans le temps, ensuite leur nombre, fréquence et puissance augmentent progressivement et de plus en plus de nos jours, parfois même sous forme d'essaims.
 
La poudrière de la Mer du Nord ou quand le risque permanent deviendra majeur !
 
La Mer du nord se serait formée exclusivement par la fonte des glaces en fin de la dernière glaciation, suivant l'avis du comité scientifique dans les années 50. Cette hypothèse demeure d'actualité ce, e...

En février 2013, la région des îles Salomon ont vu naitre un violent essaim sismique à proximité des îles Santa cruz, avec des tremblements de terre atteignant une magnitude de 8.0 sur l'échelle de Reichter. Ces manifestations ont durés de nombreux jours ou s'en étaient suivis un nombre impressionant de violentes répliques, atteignant même les côtes Japonaises et répercutant de fortes secousses jusqu'au Kamchatka.
 
Si ces évènements n'ont une fois de plus pas défrayé la chronique chez les médias officiels, il apparaissait évident qu'il n'était pas ici question d'une manifestation naturelle sans gravité, bien qu'impressionante, mais d'un effet provoqué par de bien plus grandes forces : un changement radical est en train de s'opérer au niveau des plaques tectoniques, ce qu'explique la suit...