Recherche du mot clé « activité volcanique » (44 résultats)

Si une contribution d'origine humaine ne peut être niée concernant les changements climatiques que nous observons, dont les causes sont liées à une variabilité cyclique naturelle dépendante de facteurs aussi variés que nombreux et complexes, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) n'a eu de cesse d'affirmer que seule une responsabilité d'origine exclusivement anthropique ne pouvait en être la cause, utilisant en ce but des « preuves emblématiques » telles que la population des ours polaires - qui semble en fait se porter bien - ainsi que le recul de glaciers.

C'est d'un de ces glaciers dont il est question aujourd'hui, celui des Alpes, et si un recul est réellement constaté de nos jours, une nouvelle étude démontre que cela s'est déjà produit à maintes ...


Les séismes importants seraient plus probables en période de Pleine Lune ou de Nouvelle Lune. C'est une corrélation que des chercheurs japonais viennent de mettre en évidence, impliquant que les forces de marées générées par notre satellite pourraient augmenter la puissance des tremblements de Terre.

L'équipe de l'Ide laboratory basé à l'Université de Tokyo a utilisé plusieurs relevés sismiques couvrant le Japon, la Californie, et le reste du globe pour ses analyses, et a pu démontrer que sur plus de 10 000 tremblements de terre de magnitude supérieure à 5,5, ceux ayant eu lieu durant une période proche de la pleine ou nouvelle Lune ont de plus fortes probabilités d'atteindre une magnitude supérieure à 8.

Renforçant cette découverte, il a été observé que les trois grands séismes les p...

Ne nous emballons pas pour le moment, mais il semblerait que votre veilleur ait vu juste hier en effectuant la liaison entre la violente série de tremblement de terre survenue au Japon ces dernières 24 heures (plus de 130), et le risque accru d'une activité volcanique dans cette zone à risques.

En effet, après la série de tremblements de terre meurtriers d'hier, un regain d'activité volcanique du mont Aso a été enregistré par l'Agence météorologique japonaise. Cependant, et pour le moment, il a été décidé de maintenir le niveau d'alerte à 2 (sur une échelle de 1 à 5), car il n'est pas clairement établi par les experts que les récentes catastrophes naturelles y soient directement liées.

Des panaches de fumée ont augmenté de quelques centaines de mètres dans le ciel selon les médias et ...

Les modèles alarmistes du GIEC concernant la fonte glaciaire du Groenland viennent une nouvelle fois de prendre du plomb dans l'aile.

Bien que l'organisme scientifique gouvernemental n'ait de cesse d'incriminer un réchauffement climatique pour justifier leurs observations impliquant une fonte des glaciers - et plus particulièrement celle de la calotte glaciaire du Groenland -, une nouvelle étude vient mettre à mal leurs théories à ce sujet.

Il n'est pas question ici de calculs mathématiques complexes et difficiles à appréhender du commun des mortels pour comprendre quel est le coupable de cette fonte. Reste à savoir comment les scientifiques du GIEC vont réagir face à cette découverte. Vont-ils l'inclure dans leurs modèles climatiques ou bien tout bonnement censurer l'information déran...

Dans une récente interview, Walter Cunningham, astronaute d'Apollo 7, critique sévèrement la position des alarmistes climatiques.
 
L'alarmisme climatique est « la plus grande fraude dans le domaine de la science » et la revendication de consensus à 97% est absurde (1), a dit Walter Cunningham astronaute d'Apollo 7 à MRCTV dans une interview exclusive en avant-première de sa présentation à la prochaine conférence sur le climat du Heartland Institute, du 7 au 9 juillet.
 
« Depuis l'an 2000 environ, j'ai de plus en plus approfondi ce domaine, et je n'ai pas trouvé une seule des revendications alarmistes qui ait une base solide en quoi que ce soit. Et c'était un peu comme une évidence d'arriver à cette conclusion. »
Cunningham rejette la notion de climat anthropique, non seulement comme un fai...