Recherche du mot clé « abonnements » (3 résultats)

Il y a des jours comme ça ou le hasard vous réserve certaines petites surprises agréables. Ce n'est visiblement pas le cas pour de nombreux clients moutons payant un abonnement pour bénéficier de la lecture de torchons numériques mainstream.

En effet, un problème informatique auprès de leur prestataire visiblement incompétent empêche certains médias officiels tels que Les Echos, Le Figaro, Le Point ou Valeurs Actuelles d'accéder aux informations de la base de données de leurs abonné(e)s. Cerise sur le gâteau, le prestataire de services en question ne semble pas avoir de sauvegardes disponibles. Juste hallucinant, c'est le B-A BA en informatique !

Lobotomisation et propagande font donc une petite pause forcée ;-)

Mise à jour du 23/06 : C'est confirmé, plus de 40 % des titres de presse...

Oui, vous lisez bien, le site des Moutons Enragés a été mis en demeure de risques de poursuites juridiques pour avoir relayé des informations de médias officiels dont la source originale est l'Agence Française de Presse Propagande (AFP). Nos amis des Moutons Enragés ont donc eu un douloureux choix à faire : épurer leur site de toute info provenant de l'AFP (14.000 articles), passer au tiroir caisse, ou encore... fermer !
 
Heureusement pour nous, les admins ont gardé la tête froide (et haute), et ont décidé de ne pas baisser les bras face à cette pitoyable agence de désinformation qui déshonore les principes mêmes de la presse. Une nouvelle preuve, s'il en est encore besoin, de la baisse grandissante de crédibilité des médias mainstream face aux médias alternatifs qui séduisent de plus en...

Les pirates radicaux ont repris le combat de Hotz, même si celui-ci ne s'est jamais considéré comme l'objet d'une cause.
 
Durant l'été 2007, Apple a sorti l'iPhone, en partenariat exclusif avec AT&T. George Hotz, un jeune de dix-sept ans originaire de Glen Rock (New Jersey), était alors abonné à T-Mobile. Il voulait un iPhone, mais il voulait aussi téléphoner en utilisant son réseau habituel, il a donc décidé de pirater le téléphone. Tout acte de piratage pose le même défi à la base: comment détourner la fonction pour laquelle quelque chose a été conçu. En un sens, le piratage est un acte d'hypnose. Comme Hotz le décrit, le secret est de découvrir comment parler à l'objet, puis de le persuader de vous obéir. Après des semaines de recherche avec d'autres hackers en ligne, Hotz a compris q...