Recherche du mot clé « Winnie l'Ourson » (1 résultat)

En france, cet évènement n'est pas possible car cela serait considéré comme de l'extorsion de fonds, mais dans de nombreux pays, les ayants droits s'offrent les services de sociétés anti-piratage afin de repérer en masse les adresses IP des internautes qui partagent des fichiers sur le réseau P2P (peer to peer).
 
Après avoir obtenu l'identité des pirates, les sociétés contactent tous les titutaires des comptes internet et les menacent de les envoyer devant les tribunaux s'ils ne payent pas une somme d'argent à l'amiable. Là où cela est diabolique, c'est que plupart décident de payer, peu importe qu'ils soient ou non coupables car en règle générale, cela revient plus cher de devoir se défendre en justice...
 
Une telle demande d'argent a atterri dans la boite aux lettres d'un abonné Intern...