Recherche du mot clé « South Stream » (3 résultats)

Les travaux de construction du gazoduc South Stream, qui devait approvisionner l'Union européenne en gaz russe, en 2015, ont été interrompus par la Bulgarie, sur pression des États-Unis.
 
Cette décision, d'abord préjudiciable à l'Union (la Russie est déjà prête à vendre son gaz à la Chine), a été soutenue par le président de la Commission européenne, qui agissait ainsi à l'encontre des intérêts qu'il prétend défendre et au service inconditionnel de Washington. Le gouvernement bulgare a annoncé dimanche avoir interrompu les travaux de construction du South Stream, le gazoduc qui devrait transporter du gaz russe dans l'Union européenne sans passer par l'Ukraine.
 
« J'ai ordonné d'arrêter les travaux - fait savoir le Premier ministre Plamen Oresharski -. Nous déciderons des développements ...

Décidément, Vladimir Poutine n'en fini pas de nous surprendre, comme nous le démontre cette information passée inaperçue dans les médias, datée pourtant de mars dernier, et traduite du russe en français par le site tlaxcala. Nous y apprenons avec bonheur et délectation que des grandes banques occidentales se sont faites « rouler dans la farine » par la Russie dans le cadre d'une stratégie boursière aussi simple qu'efficace !
 
Outre le fait que la Russie a su renverser à son avantage une situation qui lui était pourtant hostilement destinée, les pseudo « sanctions » à son encontre brandies par les Etats-Unis et l'Europe n'ont eu pour effet que de nuire à l'économie mondialiste occidentale, confirmant l'« effet boomerang » pourtant prédit par les plus grands économistes. L'idéologie mondia...

Alors que nous venons de prendre la mesure de la première riposte russe aux sanctions économiques occidentales prônées par les Etats-Unis et l'Union Européenne dans le cadre de la crise ukrainienne, il est utile de connaitre les dessous de ces sanctions, leurs implications, et bien évidemment, leurs répercussions.
 
La « presstituée » brandit à tour de bras ces menaces de sanctions économiques dans leurs torchons propagandistes, mais à aucun moment ils ne révèlent la vérité sur l'ampleur considérable et parfois insoupçonnée de ce qui est censé être une « punition » destinée à un pays qui ne fait que défendre ses propres intérêts. Dans leur entêtement illusoire de vouloir nuire à la Russie dans un processus d'isolement géo-politique, Les Etats-Unis, ainsi que les pays vassaux d'Europe, son...