Recherche du mot clé « Sibérie » (32 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...


Cette publication fait suite à un article paru vers la fin 2012, ou des scientifiques russes affirmaient avoir découvert en Sibérie avec des collègues sud-coréens des cellules de mammouth au noyau apparemment « vivant », et annonçaient que cette découverte allait peut-être pouvoir permettre le clonage de ce pachyderme disparu il y a des millénaires de la surface de la Terre.

Quatre années se sont écoulées depuis, et la situation semble avoir considérablement avancé puisque la première phase de clonage du mammouth vient d'être lancée, propulsant au rang de réalité le concept de clonage d'animaux préhistoriques qui fût à l'origine de la série cinématographique américaine de science-fiction « Jurassic park ».

Fini donc les amusements tel le clonage de la brebis Dolly, on passe ici aux choses...

« La dépression sera la maladie du 21ème siècle », clame l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour qui visiblement l'issue ne peut exister que dans la prescription d'un remède médicamenteux pour soigner ce « désordre psychologique ». Si cet état de trouble possède bien l'ampleur qu'on lui attribue, je doute pour ma part que la prise régulière d'anxiolytiques puisse solutionner le problème, tout au plus le masquer au prix d'effets secondaires non négligeables.

Il est évident à mes yeux que ce problème ne peut être soigné par le même système qui l'a engendré. Depuis la plus petite enfance, ce dernier nous martèle ses règles, allant à l'encontre de toute empathie ou bon sens, détruisant les repères nécessaires au développement personnel harmonieux d'un individu, et ce afin de mieux ...


Le pôle Nord s'éloigne de Montréal et semble se déplacer désormais vers l'Angleterre... Il s'agit d'une information récente selon laquelle le « réchauffement climatique » serait responsable d'un basculement des pôles géographiques de la Terre, rien que ça !

Cette information a depuis été reprise par de nombreux confrères alternatifs, y alliant parfois confusion en faisant référence à une inversion des pôles magnétiques, inversion qui, bien que son existence soit unanimement constatée et semble généralement occultée, n'est pas de mise ici. Il faut dire que l'article original est assez flou sur ce point, ne le citant pas littéralement dans le texte, mais y faisant une petite référence, je cite :

À partir de données sur le pôle magnétique datant de 1899, M. Adhikari et un collègue ont ca...

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.
 
En effet, après analyse de l'ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l'agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s'affaiblit, révélant la forte probabilité d'un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l'avenir, et pas seulement concernant notre civilisation - principalement basée su...