Recherche du mot clé « Servier » (6 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...

Alors même que ces deux médecins n'exercent même plus, l'ordre des médecins a tout de même cru bon d'interdire de les interdire de médecine pendant 1 an dont 6 mois de sursis pour les sanctionner d'avoir publié leur livre sur les dangers des médicaments. Le message passé aux confrères qui exercent toujours est : « ne faites pas comme eux ou on vous tombera dessus également ».
 
Cet acharnement est d'ailleurs tout sauf épisodique vu que le docteur Vercoutère a lui été interdit de médecine pour ses positions tout à fait légitimes à l'encontre de la vaccination. Voilà donc ce qu'il en coûte de ne pas s'en tenir au diktat de Big Pharma et oser délier sa langue sur les sujets qui fâchent en médecine. C'est également pour cela que tant de médecins se taisent... ou attendent leur retraite pour ...

Incroyable mais vrai : le ministère de l'Education nationale a confié à l'industrie du sucre le soin d'éduquer nos enfants à la nutrition ! La mobilisation de tous est nécessaire pour faire reculer le ministre.
 
Que diriez-vous si le gouvernement demandait au laboratoire Servier, le fabricant du Mediator, d'informer la population sur les moyens de traiter le surpoids et le diabète ? S'il confiait à Monsanto une campagne d'information sur les OGM ? (ndv : c'est déjà le cas au Québec, voir « Au Québec, les OGM vantés dans des manuels scolaires ») C'est pourtant l'exploit qu'a réalisé le ministre de l'Education nationale le 29 octobre 2013, en permettant au CEDUS, organisme de propagande de l'industrie du sucre, de délivrer pendant 5 ans aux enseignants, aux élèves et à leurs familles une ...

Le fonds d'indemnisation sous-évalue les pathologies de nombreux malades... L'Agence de presse médicale (APM) a soulevé jeudi un véritable lièvre. Alors que l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam) rendait publiques les résultats de ses expertises (64 victimes du Mediator seront indemnisées sur les 863 dossiers étudiés, soit un très faible nombre de malades), l'APM relevait que les experts minimisent la gravité des dossiers en réinterprétant les comptes-rendus des examens.
 
Le cas de monsieur P. constitue un véritable cas d'école. En 1999, cet homme qui a alors 63 ans fait une échographie du coeur, parfaitement normale. De 2000 à 2006, il prend du Mediator. En 2011, quand l'Agence du médicament recommande à tous les patients qui ont pris du Mediator de faire une é...

712 des 831 dossiers examinés depuis septembre ont été rejetés, soit 85 % du total. C'est pas mal pour une commission qui se dit « indépendante »... Derrière ces chiffres il y a des gens atteints dans leur intégrité physique qui souffrent, et qui se trouvent déboutés. Ils ne représenteront plus leur plainte, car ils sont sous assistance respiratoire et sont, au propre comme au figuré,  « à bout de souffle ». Ce en quoi Servier a gagné ! Et ça ne vous révolte pas ?
 
Les laboratoires Servier depuis des dizaines d'années, en plus d'avoir fait des MILLIERS de victimes, ont littéralement pourri et compromis tout le milieu de la santé (lien). Cela se voit ici de façon spectaculaire, et cela vous donne une bonne leçon pour l'avenir si vous êtes victime d'un médicament frauduleux (lien)... « Eri...