Recherche du mot clé « Seralini » (9 résultats)


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

La multinationale américaine Monsanto menace de poursuivre en justice l'Autorité européenne de sécurité des aliments pour avoir publié les données utilisées pour rendre un avis favorable à l'autorisation de commercialisation de son maïs OGM NK603.
 
L'eurodéputée libérale Corinne Lepage, ancienne ministre de l'écologie, a dénoncé la volonté de Monsanto de « maintenir l'omerta sur les données brutes des OGM ».

« Cette transparence sur les données brutes est non seulement légitime mais également tout à fait légale, puisque [une loi européenne] exclut de la confidentialité les études touchant à l'impact sur la santé et l'environnement des OGM », a-t-elle souligné. « Cette volonté de transparence de la part de l'EFSA va dans la bonne direction et j'encourage l'EFSA et l'Europe à exiger la mi...

Les médias ont occulté le fait que les experts mis en cause dans le drame de l'Aquila ont étés condamnés pour avoir délibérément menti à la demande des politiciens. Moralité : Tout le monde ment ! Comment après cette preuve flagrante, accorder du crédit aux pseudos « sources officielles » soit disant inattaquables et faisant référence en la matière ?
 
Les experts n'ont pas été condamnés pour incompétence, mais pour mensonge ! En 2009, le séisme de l'Aquila en Italie, d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter, faisait 350 morts et 1500 blessés. Une semaine auparavant, à la demande des politiciens, des experts italiens avaient dit qu'il n'y avait aucun risque.
 
Ces experts viennent d'être condamnés par la justice italienne. C'est une preuve irréfutable que les experts sont des spécial...

Les Académies d'Agriculture, de Médecine, de Pharmacie, des Sciences, des Technologies et Vétérinaire se liguent pour tenter de porter un coup fatal à l'Étude de GE Séralini sur les OGM et le RoundUp GT +. Générations Futures réagit à cet avis. Décidemment l'étude de GE Séralini et de son équipe dérange. Elle dérange même tellement que 6 Académies ont cru bons d'unir leurs forces pour tenter de discréditer les travaux du scientifique.
 
Générations Futures dénonce le parti pris incroyable de cet avis des académies. Tout d'abord cet avis n'est pas fondé sur un Travail d'expertise approfondi, l'avis reconnaissant que « Les Académies ont cependant jugé inutile d'organiser en leur sein une expertise approfondie... » (sic !). Cependant, avant même la publication prochaine de l'avis de l'Anses,...

Des scientifiques dénoncent, dans une lettre ouverte, les obstacles dressés par les industriels et les Etats contre la recherche indépendante.
 
Le site d'information « Independent Science News » a décidé de prendre part au débat sur les OGM. Le 2 octobre, il a publié une « lettre ouverte » de soutien au chercheur français Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude sur la toxicité du maïs OGM NK 603 sur les rats (lien), qui a déclenché une vive polémique dans la communauté scientifique et les médias.
 
Le texte, intitulé « Séralini et la science », rédigé par sept chercheurs internationaux, signé par une vingtaine d'autres et traduit en français (lien), profite de l'affaire Séralini pour pointer les nombreux obstacles auxquels se heurtent les scientifiques qui souhaitent mener des études indé...