Recherche du mot clé « Secrétariat général de la défense » (1 résultat)

Les autorités se préparent à la possibilité d'un accident nucléaire grave, par un Plan qui vient d'être publié. Eventualité à envisager : « Une zone de territoire peut se trouver polluée pour plusieurs décennies et, dans certains cas, n'autorisant pas la présence permanente de personnes ».
 
Un accident nucléaire grave est France est maintenant officiellement reconnu comme une possibilité à laquelle il faut se préparer : c'est le sens du « Plan national de réponse « Accident radiologique ou nucléaire majeur » » publié le 3 février par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité intérieure. On est surpris que la nouvelle ait suscité peu d'échos. Mais c'est ainsi.
 
Ce plan, qui décline sur cent-dix-huit pages et huit scénarios la conduite à tenir en cas d'accident grave, est une n...