Recherche du mot clé « Saint-Benoît » (2 résultats)

Depuis trois jours, les manifestations dans l'île pour demander des contrats aidés dégénèrent, notamment dans la ville du Port.
 
« Je ne vois pas pourquoi ça se passerait bien ce soir... » Dans son bureau de la mairie du Port, mercredi en fin d'après-midi, le secrétaire général Alain Moreau ne se fait guère d'illusions. Depuis trois jours, la ville de l'ouest de La Réunion est la proie des émeutiers. Jeunes et moins jeunes, sans emploi, réclament un contrat aidé à la collectivité. Faute de l'obtenir, ils ont brûlé la nuit dernière la mairie annexe du quartier de la Rivière-des-Galets, vandalisé un PMU et volé une centaine de bouteilles de gaz dans une station-service. Les forces de police ont affronté durant des heures des bandes cagoulées, armées de cocktails Molotov et de cailloux, et ...

Une tornade a causé de nombreux dégâts à Mirabel, dans les Laurentides, vendredi soir.
 
Dans le secteur de Saint-Benoît, une dizaine de bâtiments ont été endommagés sérieusement, dans un même corridor. Il s'agit de fermes, de résidences et d'une petite église anglicane. Des toits ont été emportés, des fenêtres fracassées et des arbres déracinés. Des pannes d'électricité ont été signalées, des lignes de transmission s'étant abattues au sol.

Les vents de la tornade, d'une intensité F1 sur l'échelle de Fujita - qui classifie l'intensité des tornades, de F0 à F5 - soufflaient à environ 150 kilomètres à l'heure, selon le météorologue René Héroux, d'Environnement Canada.

Il ajoute que la colonne d'air en rotation avait un diamètre de «quelques centaines de mètres», de 300 mètres tout au plus...