Recherche du mot clé « SOCO » (8 résultats)

L'astéroïde 1998 QE2 sera ce soir à son point le plus proche de la Terre, avant de se rapprocher à nouveau dans 200 ans. Sommes-nous menacés ? Peut-il rentrer en collision avec la Terre ?
 
L'astéroïde 1998 QE2 mesure 2,7 km de diamètre. Sa découverte remonte comme son nom l'indique à l'année 1998 et a été détecté par des chercheurs du MIT à Socorro au Nouveau Mexique. D'après la Nasa, il sera vendredi 31 mai à 20h59, plus proche de la Terre qu'il ne le sera avant au moins 200 ans.
 
D'après Lance Benner astronome au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa de Pasadena :

« L'astéroïde 1998 QE2 est une cible de grand intérêt pour le radio télescope de Goldstone en Californie et le télescope d'Arecibo à Porto Rico car nous espérons obtenir des images de haute résolution qui pourront révéler un g...

On sait depuis longtemps que les animaux d'élevage sont arrosés d'antibiotiques en continu. Ces traitements constants sont distribués à bas niveau, car il ne s'agit pas de soigner mais de prévenir l'apparition de maladies liées aux conditions d'élevage et d'accélérer la croissance et/ou la productivité des animaux. Les scientifiques se doutaient que de telles pratiques encourageaient l'apparition de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques et transmissibles à l'homme.
 
Il y a à présent une preuve concrète: une étude danoise a démontré formellement la transmission d'une souche de staphylocoque doré résistante du bétail à deux fermiers. En tout, les chercheurs ont recensé au Danemark, entre 2003 et 2011, 110 cas cliniques d'infection à cette bactérie, de son nom complet Staphyloc...

Après le veau aux hormones, la vache folle, la grippe porcine, la grippe du poulet, après le panga, poisson nourri avec des déchets de sous-produits végétaux et des cadavres de poissons déshydratés, le saumon mutant, premier animal transgénique proposé à la consommation, voilà le cheval qui a pris la place du boeuf dans les plats cuisinés...
 
Si cette dernière affaire est une fraude géante organisée par des mafias à l'échelle européenne en vue de réaliser rapidement des superprofits, elle occulte cependant le problème essentiel qui est celui des conditions d'élevage des animaux et de la qualité finale des produits vendus... Que nous fait-on manger, de gré ou de force ? Que contiennent en réalité les viandes et les poissons d'élevage ? Pour répondre à ces questions, il est bon de se référ...

Le service de pharmacologie du CHU de Toulouse vient de publier dans son bulletin d'information Bip31.fr une mise en garde contre les médicaments anti-rhume. Ces derniers seraient dangereux pour le système cardio-vasculaire.
 
Actifed Rhume, Nurofen Rhume, Dolirhume, Humex Rhume... Chaque hiver, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments anti-rhume en vente libre. Contenant des vasoconstricteurs, ces médicaments présenteraient de vrais dangers pour la santé, rares mais pouvant être très graves.

Augmentation du risque d'infarctus et d'AVC
 
Vendus sans ordonnance et le plus souvent utilisés par voie orale, ces médicaments contiennent de la pseudoéphédrine, à effet vasoconstricteur. C'est cette molécule qui augmenterait le risque de faire un infarctus du myocarde ou un accident...

Son nom chimique : la pseudoéphédrine. Les chimistes reconnaîtront sans peine qu'il s'agit là d'une amphétamine substituée avec un groupement hydroxyle et un groupement méthyle. En clair, la substance active des « antirhumes » n'est autre qu'une énième amphétamine cachée.
 
Ces « petits médicaments » de confort, vous les trouverez sous le nom de Dolirhume (Sanofi), Rhinadvil (Pfizer), ou encore Sudafed (GSK). Il en existe encore une liste longue comme un bras de la Seine. Ce sont tous ces « petits trucs » que l'on prend lorsque l'on a le nez qui coule un peu. Oui mais une amphétamine, ça n'a rien d'anodin.
 
Or, lorsque la presse a diffusé la « nouvelle alerte du Centre Régional de Pharmacovigilance de Toulouse » sur le sujet, elle a omis de préciser ce petit détail pharmacologique de rien ...