Recherche du mot clé « Roundup » (26 résultats)


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

Alors que la Commission européenne doit avaliser ou non la prolongation de la mise en vente du glyphosate - la molécule controversée présente dans le Roundup (Monsanto) - dans un vote qui doit avoir lieur les 18 et 19 mai, des preuves de corruption impliquent les lobbys responsables d'un rapport « scientifique » favorable à la vente de ce pesticide.

Ce ne devrait pourtant pas être une surprise, puisque les affinités commerciales de ces « experts » sont consultables dans wikipedia. Dans le cas de l'International Life Sciences Institute (ILSI), l'organisme prétend interdire toute activité de lobbying et annonçait sur son site internet en 2012 que

l'ILSI préconise l'utilisation de la science dans la prise des décisions qui influent sur la santé humaine et l'environnement, mais il ne fait...


C'était à prévoir, les bénéfices du géant Monsanto sont à la baisse, et cette tendance devrait théoriquement s'accentuer pour les mois/années à venir... Théoriquement, car si en effet de nombreux facteurs sont responsables de cette baisse notoire de profits, ne perdons pas de vue que le lobby de l'agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises.

Tout comme les organismes banquiers ainsi que pharmaceutiques, le business faramineux de l'agro-alimentaire bénéficie d'une protection gouvernementale à peine dissimulée, et les pressions qu'exercent ses représentants auprès de la commission européenne de Bruxelles leur ouvre de nombreuses portes, à l'image de la récente affaire de blanchiment du glyphosate cancérigène de Monsanto par Bruxelles.

Certains d'entr...


Force est de constater que quand un nouveau mode de consommation alimentaire est lancé, l'industrie agro-alimentaire n'est jamais bien loin, prête à tout pour s'accaparer ce nouveau créneau, quand elle n'en est pas elle-même la responsable.

Pour chacune de ces nouvelles mannes financières apparaissent rapidement les « pour » et les « contre », chacun d'entre-eux œuvrant pour leur propre paroisse, n'hésitant pas à s'appuyer sur des études biaisées, des théories non vérifiées, quand il ne s'agit pas de témoignages bidonnés.

Pas facile dans ces conditions de démêler le vrai du faux, d'autant plus pour le consommateur lambda qui n'aura pas forcément le réflexe de faire des recherches sur le sujet. Le sujet est d'importance ici, puisqu'il concerne principalement des aliments utilisés au qu...

Selon une récente étude américaine, l'intolérance au gluten serait due au Roundup, le plus célèbre et plus utilisé des herbicides dans le monde, et commercialisé par... Monsanto (ndv: info déjà évoquée par les moutons enragés en mars). Si les résultats de l'étude étaient confirmés, Monsanto aurait du souci à se faire, car le désherbant visé ne représente pas moins de 40 % de son chiffre d'affaires, soit 1,8 milliard de dollars...
 
Et si l'intolérance au gluten était due au Roundup, l'herbicide le plus utilisé dans le monde et commercialisé par Monsanto ? C'est en tout cas ce que révèlent deux chercheurs américains, Anthony Samsel et Stéphanie Seneff. Ils ont récemment publié les résultats de leurs travaux de recherche dans la revue Interdisciplinary Toxicology.
 
L'intolérance au gluten, s...