Recherche du mot clé « Portugais » (25 résultats)


Il est établi dans le quotidien de tout un chacun que l'on doit travailler tous les jours ou presque pour subvenir à ses besoins et payer ses factures, mais nous viendrait-il à l'idée de remettre en cause le bien fondé de ce point fondamental et considéré comme incontestable ?

Pourtant, ce dogme qui à nos yeux n'est que routine à laquelle personne ou presque n'échappe, n'est que le résultat d'une contrainte imposée par un système consumériste qui s'essouffle et atteint aujourd'hui ses limites. Cette exploitation déguisée de l'être humain que personne n'aurait l'idée de contester tant elle est ancrée dans nos mœurs, n'est cependant justifiée que dans la mesure ou il nous semble logique de détenir plus que ce dont nous avons réellement besoin.

Ce raisonnement que peut-être certains d'en...


Décidément, le compteur Linky ne cesse de faire parler de lui, et jamais de manière positive, si ce n'est de la part d'ERDF évidemment. Cette fois-ci, on ne rigole plus, puisqu'ERDF attaque en justice une commune qui a eu le malheur de s'être opposée au compteur, comme l'explique une publication des echos.

Les élus d’une commune de Seine-et-Marne ont voté contre le déploiement des compteurs Linky sur leur territoire, ce que conteste ERDF qui a déposé un recours devant le tribunal administratif.

Alors que la fronde contre les compteurs communiquant Linky monte, ERDF a décidé de riposter : le gestionnaire du réseau français de distribution d'électricité a annoncé ce vendredi avoir déposé un recours devant le tribunal administratif de Melun pour contester une délibération de la commune d...

Des policiers en colère contre l'austérité, c'est une bonne chose. Ce qui l'est moins, c'est que cet évènement ne se produise que quand ce sont leurs portefeuilles qui sont touchés ! Seraient ils enfin en train de comprendre que personne ne sera épargné par la troïka, pas même eux, les bras armés de l'oligarchie ? Peut-être que suite à cela, policiers et citoyens vont défiler main dans la main ? Le veilleur
 
Plus de 15.000 policiers en colère, selon le décompte des organisateurs, ont défilé jeudi 6 mars à Lisbonne contre les coupes dans leurs salaires, avant de manifester devant le Parlement dans un climat tendu, face à leurs collègues en uniforme. Des manifestants sont parvenus à forcer les barrières de sécurité dressées par... les forces de l'ordre (ndv : ca ne s'invente pas), occupant...

Cousu de fil blanc... Un gouvernement pro-russe, légitimement élu, qui ne veut pas entrer dans l'UE (à juste titre puisque le peuple de l'Ukraine est historiquement lié à celui de la Russie) est mis sous-pression par une opposition payée et entraînée par l'occident. Dans cette affaire, que veut le peuple ukrainien ? Entrer dans l'UE pour mieux se faire laminer ?...
 
On peut sérieusement en douter. L'empire attaque en sous-main la Russie qui empêche les banquiers de piller en rond. L'enjeu est là, tout en assujettissant les sous-sols ukrainiens en y mettant à terme un régime marionnette des yankees comme en Georgie et autres ex-nations du bloc de l'Est. Tout ceci a une odeur de guerre froide 2.0.. Indubitablement... Résistance 71
 
A Kiev, les partisans de l'intégration de leur pays à l'Un...


S'il est vrai que les innombrables prédictions selon lesquelles la Grèce serait chassée de l'euro en 2011 ou en 2012 ont toutes fait fausse route. S'il était littéralement impossible à ce pays de quitter la monnaie unique en 2012 ou en 2013 car il n'avait aucunement les moyens d'assurer sa subsistance. L'excédent commercial de 2013 et l'excédent budgétaire prévu cette année lui donneraient tous les moyens de claquer la porte de l'euro, s'il le souhaitait.
 
Après six années de dépression économique, la Grèce ne semble guère en meilleure forme à présent qu'elle aborde 2014. Les perspectives de croissance pour la nouvelle année sont effectivement toutes pessimistes et négatives alors que le P.I.B. pour 2013 est de 4% inférieur à 2012. De fait, l'économie grecque se retrouve aujourd'hui ampu...