Recherche du mot clé « Piotr Porochenko » (4 résultats)

Un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines parti d'Amsterdam à destination de Kuala Lumpur s'est écrasé dans la région de Donetsk, à 60 km de la frontière russe. A son bord se trouvaient 280 passagers et 15 membres d'équipage. Selon les premiers éléments disponibles, il n'y aurait pas de survivants. (nouvelles mises à jour en bas de page)
 
L'appareil a disparu des écrans des radars vers 15 h 20 (heure de Paris) alors qu'il volait à 10.000 mètres d'altitude, puis s'est écrasé près du village de Grabove, aux environs de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk, a indiqué l'administration régionale. Selon les sources officielles, il ne semble pas y avoir de rescapés du crash aérien. Des débris de l'avion et des corps ont été découverts près de la ville de Thorez de la région d...

Il serait prématuré de tirer des conclusions trop hâtives à la simple découverte de cette information, pourtant, la seule lecture du titre original « Porochenko doute de la nécessité de l'association avec l'Union Européenne » met en lumière la possibilité d'un revirement de situation pour le moins inattendu !
 
Le nouveau président ukrainien fraîchement élu, Piotr Porochenko aurait-il enfin compris que le salut de son pays ne se trouve pas dans une alliance avec l'Union Européenne ? En tant qu'oligarque opportuniste averti à la tête de plusieurs milliards, les profonds changements géo-politiques et économiques en cours matérialisés par les récents accords commerciaux sino-russes ne lui ont sûrement pas échappé, d'autant plus que ces derniers ont été suivis par la création de l'Union écono...

Comme je l'évoque régulièrement, la « stratégie » américaine d'isolement de la Russie via l'Ukraine, tout comme son « pivot » asiatique sont voués à l'échec, et les instigateurs de ce fiasco, tout comme leurs laquais européens en prennent désormais conscience.
 
Vladimir Poutine a magistralement coupé l'herbe sous le pied d'Obama, qui de fait se retrouve dans une situation d'impasse dont il doit rapidement s'extraire, et que l'Europe dans son aveugle servilité, va devoir assumer tant politiquement que financièrement. Merci à Chercheur du Temps, auteur de cet article pour le moins clairvoyant.
 
Le veilleur
 
Globalement, les récentes conclusions de l'Institut Brooklin, un think-tank proche d'Obama, confortent en grande partie l'analyse que j'avais proposé et confirment ce que les observateur...

Le nouveau président Porochenko « démocratiquement élu », ou si vous préférez, le nouveau pion occidental au service de l'Otan, commence très mal son mandat en défiant la Russie !
 
L'oligarque Piotr Porochenko, qui « semble avoir remporté la présidentielle en Ukraine » a évoqué lundi devant les journalistes à Kiev le règlement du « problème criméen » parmi les grandes priorités de sa future présidence.

Il a déclaré à cette occasion
 
« qu'il ne reconnaissait pas la Crimée comme partie intégrante de la Russie », et a annoncé son « intention de créer un ministère spécial pour la Crimée en charge de la restitution de la péninsule à l'Ukraine par le biais des textes internationaux »
Il ajoute que
 
« La résolution du « problème criméen » figurera parmi les priorités de travail du président et de...