Recherche du mot clé « Pioneer Hi-Bred » (2 résultats)

Un nouveau maïs OGM pourrait-il bientôt être autorisé à la culture en Europe ? Un arrêt [1] de la Cour de justice de l'Union européenne oblige la Commission à rouvrir le dossier du TC1507, un maïs développé par le semencier américain Pioneer Hi-Bred.
 
La première demande d'autorisation de mise en culture de ce maïs transgénique remonte... à juillet 2001 ! Après un avis positif de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) délivré en 2005, la Commission européenne a présenté en 2009 une proposition d'autorisation du TC1507 à un collège d'experts des États membres. Mais ceux-ci n'ont pas réussi à se mettre d'accord, à cause de la dangerosité supposée de l'OGM.
 
La Commission devait dès lors soumettre la proposition au Conseil des ministres de l'Union européenne. Ce qu'elle n'a ja...

Monsanto et Pioneer Hi-Bred ont demandé au nouveau gouvernement mexicain l'autorisation de planter près de 2,5 millions d'hectares de maïs OGM. Dans un pays où la forte mobilisation sociale a stoppé cette culture transgénique depuis plus de dix ans, la réaction des opposants aux biotechnologies ne s'est pas fait attendre.
 
Les multinationales des semences lancent une offensive auprès du nouveau gouvernement mexicain sur le maïs OGM. Deux mois après les élections présidentielles de juillet 2012, Monsanto et Pioneer Hi-Bred ont demandé l'autorisation de cultiver du maïs transgénique sur près de 2,5 millions d'hectares. L'ampleur de la demande contraste avec les quelques centaines d'hectares octroyés jusque-là à titre expérimental. Le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), aujourd'hui ...