Recherche du mot clé « Ormuz » (4 résultats)

Déplacer autant de colosses et de soldats ne se fait certainement pas dans une seule et unique visée préventive. Je rappelle que plusieurs informations, venant d'experts de géopolitique, et de la bouche d'Israël, convergent vers une fenêtre d'attaque se situant entre le 15 septembre et le 15 octobre...
 
Une armada navale se trouve actuellement dans le Golfe Persique, laissant envisager qu'une attaque d'Israël est imminente.
 
Cuirassés, porte-avions, sous-marins et des dragueurs de mines de 25 pays convergent vers le détroit stratégique d'Ormuz. Les dirigeants occidentaux sont convaincus que l'Iran ripostera à toute attaque et qu'elle bloquera la voie de navigation (détroit d'Ormuz) à travers laquelle passe environ 18 millions de barils de pétrole par jours, soit environ 35% du pétrole mon...

Un navire américain a ouvert le feu lundi 16 juillet sur un petit bateau à moteur qui semblait représenter une menace à proximité des côtes émiraties dans le Golfe, tuant un pêcheur indien et blessant trois autres. Le pétrolier-ravitailleur USNS Rappahannock a tiré à la mitrailleuse lourde contre l'embarcation civile "après qu'elle n'eut pas répondu aux avertissements et alors qu'elle se rapprochait rapidement" du navire américain, a expliqué la Ve Flotte américaine dans un communiqué.
 
L'incident s'est produit, selon un haut responsable du ministère des affaires étrangères émirati cité par l'agence officielle Wam, à l'entrée du port de Jebel Ali, dans l'. "Les services concernés sont en train d'enuqêter sur l'incident", a-t-il dit.
 
La marine américaine a renforcé sa présence ces dernier...

Les Etats-Unis renforcent leur présence militaire dans le Golfe en réponse aux menaces iraniennes de fermer le détroit d'Ormuz, rapporte le Haaretz, dans son édition du 12 juillet, citant des journaux américains.
 
Des responsables américains avaient affirmé le mois dernier au New York Times que les forces américaines avaient été renforcées dans le Golfe dans le but de dissuader l'Iran de fermer ce détroit stratégique et de renforcer la capacité de frappe si le bras de fer sur le nucléaire iranien aboutissait à une confrontation militaire. Selon les informations du New York Times, le déploiement américain vise aussi à rassurer Israël qui craint que l'Iran ne se dote à terme de la bombe nucléaire.
 
Une source anonyme du Pentagone a indiqué au New York Times que le message adressé à l'Iran e...

L'Iran a lancé mardi des dizaines de missiles balistiques lors de la simulation d'une attaque contre une "base militaire ennemie", au moment où les Etats-Unis renforcent leur présence navale dans le Golfe dans un contexte de tension croissante autour du dossier nucléaire.
 
Des dizaines de missiles balistiques, notamment des Shahab-3 capables d'atteindre Israël et les bases américaines au Moyen-Orient, ont été tirés de plusieurs régions sur la réplique d'une "base militaire ennemie" construite dans un désert du centre de l'Iran, ont indiqué les Gardiens de la révolution, garde prétorienne du régime qui contrôle les missiles iraniens.
 
Les manoeuvres se sont déroulées avec "100% de succès" et montrent "la détermination, la volonté et la capacité du peuple iranien à défendre ses intérêts nat...