Recherche du mot clé « Oniam » (3 résultats)


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...

Le fonds d'indemnisation sous-évalue les pathologies de nombreux malades... L'Agence de presse médicale (APM) a soulevé jeudi un véritable lièvre. Alors que l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam) rendait publiques les résultats de ses expertises (64 victimes du Mediator seront indemnisées sur les 863 dossiers étudiés, soit un très faible nombre de malades), l'APM relevait que les experts minimisent la gravité des dossiers en réinterprétant les comptes-rendus des examens.
 
Le cas de monsieur P. constitue un véritable cas d'école. En 1999, cet homme qui a alors 63 ans fait une échographie du coeur, parfaitement normale. De 2000 à 2006, il prend du Mediator. En 2011, quand l'Agence du médicament recommande à tous les patients qui ont pris du Mediator de faire une é...

712 des 831 dossiers examinés depuis septembre ont été rejetés, soit 85 % du total. C'est pas mal pour une commission qui se dit « indépendante »... Derrière ces chiffres il y a des gens atteints dans leur intégrité physique qui souffrent, et qui se trouvent déboutés. Ils ne représenteront plus leur plainte, car ils sont sous assistance respiratoire et sont, au propre comme au figuré,  « à bout de souffle ». Ce en quoi Servier a gagné ! Et ça ne vous révolte pas ?
 
Les laboratoires Servier depuis des dizaines d'années, en plus d'avoir fait des MILLIERS de victimes, ont littéralement pourri et compromis tout le milieu de la santé (lien). Cela se voit ici de façon spectaculaire, et cela vous donne une bonne leçon pour l'avenir si vous êtes victime d'un médicament frauduleux (lien)... « Eri...