Recherche du mot clé « Obamacare » (6 résultats)

Les législateurs des Etats d'Oklahoma, de Géorgie, de Caroline du Sud, du Tennessee et d'Indiana ont pris des mesures pour invalider la loi fédérale sur la santé.
 
Mike Maharrey, directeur des communications chez Tenth Amendment Center, a expliqué qu'ils pouvaient ensemble former un bloc et couper l'herbe sous le pied de la loi fédérale déjà en difficulté.
 
« Si cinq Etats prenaient une telle décision, ils feraient parler d'eux. Et si cinq ou dix autres Etats se joignaient à eux ? La partie serait terminée pour Obamacare. » 
Le représentant républicain de l'Etat d'Indiana, Timothy Harman, a avec deux co-auteurs rédigé une loi qui, si elle était mise en application, invaliderait Obamacare dans son Etat.
 
Leur argument est basé sur la doctrine établie par de nombreux cas portés devant la Cou...

Barack Obama a dû proposer d'amender sa loi sur la réforme de santé, entrée en vigueur en octobre, suite aux plaintes de citoyens dont les contrats d'assurance ont été résiliés car ils ne répondaient pas aux critères d'Obamacare.
 
C'est un nouveau coup dur pour Barack Obama dans la mise en place de l'Obamacare, victime d'un lancement houleux depuis le 1er octobre. Le président américain a accepté ce qu'il avait toujours refusé de faire jusqu'à présent, à savoir amender le pilier de son programme de réforme de santé, qui a résisté par le passé à plus de trois ans d'assauts parlementaires.
 
En cause : la situation d'environ 5 % des Américains, qui sont assurés pour leur santé auprès d'assureurs privés, et dont les forfaits d'assurance ont été résiliés car ils ne rentraient plus dans les cr...

Comme le dit Isabelle (conscience du peuple) : « 50 millions de personnes dépendent du « programme des bons alimentaires » pour manger tous les mois et leur envoi aux familles à faible revenu est effectué par le Département de l'Agriculture (USDA), un programme fédéral... (Le site est hors fonction depuis le 1er octobre !) »
 
Avec un mépris prononcé pour la population américaine, le congrès américain a rejeté lundi la décision de passer une résolution portant sur le financement des activités fédérales en paralysant, dès mardi matin à minuit une, de vastes sections du gouvernement.
 
Le sénat, qui est contrôlé par les démocrates, a rejeté tout au long de la journée les projets de lois de financement soumis par la Chambre des représentants, dominée par les républicains, et qui comprenaient d...

Merci à Folamour de Crashdebug.fr pour cet excellent article qui vient compléter celui que j'avais publié récemment et que vous avez pu lire sur le veilleur : « Etats-unis : plus de 30 états fédérés demandent à faire sécession ». Comme vous allez le voir, la fracture prend de plus en plus d'ampleur aux Etats-unis, qui si cela continue, ne le seront peut être bientôt plus...
 
Est-ce que les récents entretiens à propos de la sécession sont les seuls grains de raisins acerbes qui planent au-dessus des élections, ou cela est-il quelque chose de plus profond ? Actuellement il y a des pétitions actives en support de la sécession pour chacun des 50 états, avec le Texas prenant la tête en termes de signatures.

Le Texas a bien plus du nombre de signatures requises pour produire une réponse de l'...

Le grand traquenard final pour les peuples se met en place et le calendrier a été  discuté et acté lors de la réunion de Bilderberg. L'oligarchie mondialiste est en route pour le chaos final et attend patiemment que les pièces du puzzle se mettent en place...
 
L'effondrement de l'euro et de l'UE
 
Ce n'est pourtant pas l'info qui ressort de vos informations n'est-ce pas ? Et pourtant le dernier sommet sur la zone euro vient de montrer qu'on ne pourra pas sauver la monnaie unique car elle n'est tout bonnement pas sauvable. C'était le 20ème sommet de la dernière chance de la zone euro (!) et encore une fois il en ressort qu'il faudra encore donner quelques milliards aux banques histoire de gagner un peu de temps dans l'opinion publique. L'heure de nous annoncer la fin de partie, le game over...